273 unités de production d’eau minérale: le Ministre du commerce rencontre les opérateurs du secteur

Traduire la page - Translate this page

273 unités de production d’eau minérale: le Ministre du commerce rencontre les opérateurs du secteur

Le Ministre du commerce, Marc Youmbouno, a rencontré, vendredi, 24 juin 2016, dans la salle de conférence du Ministère de l’industrie et des Petites et Moyennes Entreprises (PME), les responsables des parties prenantes de production et de commercialisation des eaux minérales. Objectif, mettre en place une ligne directrice pour mieux cerner et gérer les eaux vendues dans les différentes régions administratives de la Guinée.

Au cours de la rencontre, Marc Youmbouno, souligne que pour assurer une alimentation saine en matière d’eau potable, il faut lutter contre les unités de production d’eau minérale qui ne sont pas en normes. « C’est pourquoi on a tenu à rencontrer les acteurs impliqués afin de trouver une solution. Car, avec la qualité de l’eau la population est épargnée d’énormes problèmes sanitaires », indique le ministre.

Présente à la rencontre, la Directrice générale de l’Office Nationale de Contrôle de Qualité (ONCQ), Mme Mariama Barry, a fait savoir que tout le monde connait la prolifération des unités de conditionnement d’eau minérale en Guinée. « Nous avons pensé qu’il était important que toutes les parties prenantes se retrouvent pour la mise en place d’une réglementation au niveau des producteurs, au niveau de la commercialisation, pour mieux protéger les consommateurs guinéens », souligne la dame.

 « Partant d’un constat, nous avons mené une mission au niveau de toutes les préfectures de la Guinée. Nous avons tenu les statistiques. Nous avons fait l’état des lieux de ces sachets d’eau. Nous nous sommes retournés à la source. C’est-à-dire ceux qui délivrent ces documents d’autorisation de production des eaux minérales, échanger avec eux et mettre en place une ligne directrice pour mieux cerner et gérer les eaux vendues dans nos différentes préfectures.

 Le problème se situe à plusieurs niveaux. D’abord au niveau de l’emballage qui ne répond pas. Parce que les normes voudraient qu’on utilise les plastiques alimentaires. Aussi, il y a le problème d’étiquetage. Les gens mettent de n’importe quoi sur les emballages pour juste tromper les consommateurs. Ensuite, le non-respect de l’environnement et celui  du choix de la mise en place du forage, » avance la directrice de contrôle qualité.

 Selon les statistiques de la Direction générale de l’Office National de Contrôle de Qualité (ONCQ), la Guinée dispose de 273 unités industrielles de production d’eau minérale, réparties entre les 8 Régions Administratives (R.A) dont 32 à Conakry, 9 à Boké, 32 à Kindia, 7 à Mamou, 9 à Labé, 29 à Faranah, 136 à Kankan et 19 à Nzérékoré.

 Jacob Kpézé Guilavogui  

 

A propos de guineeline

Guineeline.com site d'information sur l'actualité guinéenne, politique, sportive, économique, société et divers. Guineeline l'information en un clic.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*