Cameroun : ouverture de la huitième session sur les industries extractives en Afrique francophone

Traduire la page - Translate this page

Cameroun : ouverture de la huitième session sur les industries extractives en Afrique francophone

Comme prévue, la huitième session de formation sur la gouvernance des ressources naturelles en Afrique francophone  s’est ouverte  ce lundi 30 juillet 2018  à l’Université catholique de Yaoundé au Cameroun. Au total trente-trois (33) participants prennent part à cette rencontre, dont des  journalistes,  des acteurs de la société civile, des parlementaires, tous des spécialistes des questions minières, gazières et pétrolières,  il y a également des  travailleurs des sociétés minières ainsi que les cadres de l’administration minières.

 Selon Evelyne Tsagué, directrice de  l’ONG internationale  Natural Resource Governance Institue (NRGI) pour  région de l’Afrique francophone, cette initiative a été lancée en 2011, et  l’objectif est de renforcer la capacité des organes de surveillances, notamment les médias, la société civile, les parlementaires,  mais aussi ceux qui s’occupent de la gestion des ressources extractives, autrement dit les gouvernants et les travailleurs des  sociétés minières, histoire de favoriser un développement fiable via ce secteur.

  Pour elle, les participants  venus de la Guinée, la Cote d’Ivoire, le Togo, le Sénégal, le Burkina Faso, le Congo Kinshasa, le Congo Brazzaville et le Cameroun, ont tous postulé suite à un appel à candidature qu’ils ont lancé. A l’issue de cette base, ils ont été évalués pendant trois mois avec des travaux de recherche, avant d’être sélectionné définitivement. Et de préciser, « Vous savez, on ne sélectionne pas n’importe qui, en amont et aval, il faut qu’on sache que la personne maîtrise au moins les questions élémentaires  des ressources naturelles ».

 Pendant  deux semaines, les acteurs seront outillés de toute la chaine de valeur, de la phase de l’exploration jusqu’à la production ainsi que la fermeture. D’autres thèmes feront également l’objet des cours, il s’agit de la fiscalité minière, l’économie politique des industries extractives, les techniques de plaidoyers, l’investigation journalistique dans le secteur, les impacts sociaux et environnementaux, les mécanismes de suivi environnemental et tant d’autres.

 Mamadou DIALLO envoyé spécial  pour Action Mines

A propos de guineeline

Guineeline.com site d'information sur l'actualité guinéenne, politique, sportive, économique, société et divers. Guineeline l'information en un clic.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*