CAN 2015: la Guinée équatoriale en quarts, le Gabon éliminé

Traduire la page - Translate this page

CAN 2015: la Guinée équatoriale en quarts, le Gabon éliminé

L’équipe de Guinée équatoriale, hôte de la CAN 2015, s’est qualifiée pour les quarts de finale du tournoi, ce 25 janvier à Bata. Les Equato-Guinéens ont battu 2-0 des Gabonais longtemps supérieurs et qui peuvent nourrir des regrets après leur élimination.

Que de regrets pour le Gabon ! La sélection gabonaise a été victime de son manque d’efficacité et d’une certaine naïveté face à la sélection équato-guinéenne, ce 25 janvier à Bata, au premier tour de la CAN 2015.

Les Panthères semblaient pourtant hermétiques à la pression durant ce derby décisif pour la qualification en quarts de finale du tournoi. Elles ont même nettement dominé ce choc du groupe A, que ce soit dans la possession du ballon, dans celui des passes effectuées et réussies ou dans celui des occasions de but créées.

Après un round d’observation, l’attaquant Frédéric Bulot déborde ainsi sur la gauche, centre vers l’avant-centre Pierre-Emerick Aubameyang dont le puissant coup de tête est dévié par Felipe Ovono, le gardien adverse (20e). Juste avant, le défenseur gabonais Bruno Ecuele Manga avait dégagé un ballon devant l’attaquant Raul Fabiani (18e).

A la 29e minute, c’est Bulot qui se présente devant Felipe Ovono grâce à un une-deux avec l’attaquant Malick Evouna, mais il perd son duel.

En deuxième période, les « Panthères » repartent à l’assaut avec la même agressivité, mais avec le coup de patte fatal. Des coups francs d’Aubameyang (47e) et de Bulot (50e) forcent Ovono à s’employer.

Un penalty qui va faire parler

Le « Nzalang Nacional » n’a quasiment pas été dangereux de la soirée. C’est donc un véritable coup de tonnerre lorsque Javier Balboa obtient un penalty à la 53e minute. Sur un une-deux, l’attaquant équato-guinéen s’enfonce dans la défense gabonaise. Lloyd Palun jaillit et tend la jambe. Le geste antisportif est là mais il n’y a pas de réel contact entre Palun et Balboa. Il n’empêche, ce dernier s’écroule, avant de se faire justice : 1-0.

Le public de l’Estadio de Bata s’embrase. A la 70e minute, le milieu de terrain Ellong Doualla force Didier Ovono, le gardien adverse, à plonger. Le portier des « Panthères » réalise ensuite une parade exceptionnelle avec son pied droit (77e). Les Gabonais sont groggy par le scénario de la rencontre. A la 86e minute, Ovono repousse une frappe d’Emilio Nsue Lopez, le capitaine de l’équipe de Guinée équatoriale. Ivan Edu, qui était entré en jeu, a suivi et pousse la balle au fond des filets : 2-0.

Les supporters du Nzalang chavirent de bonheur. Comme en 2012, ils verront leur équipe en quarts. Leur futur adversaire sera le premier du groupe B (Tunisie, Cap-Vert, RDC ou Zambie), le 31 janvier à Ebibeyin.

rfi

A propos de guineeline

Guineeline.com site d'information sur l'actualité guinéenne, politique, sportive, économique, société et divers. Guineeline l'information en un clic.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*