CIV : d’anciens chefs rebelles inculpés

Traduire la page - Translate this page

CIV : d’anciens chefs rebelles inculpés

D’anciens éléments des Forces républicaines de Côte d’Ivoire (FRCI), favorables à Alassane Ouattara ont été inculpés pour des crimes commis pendant la crise post-électorale.

Chérif Ousmane et Losséni Fofana, deux anciens « com-zone », font l’objet de ces mises en examen.

C’est la première fois depuis 2011 que des hommes ayant soutenu Alassane Ouattara sont poursuivis.

Le premier basé à Bouaké et le second à Man, ont joué un rôle important pendant la crise face aux forces de Laurent Gbagbo.

Ces inculpations marquent un rééquilibrage, s’est félicité la FIDH.

L’organisation des droits de l’homme est partie civile auprès de certaines victimes.

Elle avait, à plusieurs reprises, déploré une partialité de la justice ivoirienne.

D’après l’ONG, une vingtaine d’inculpations a été prononcée tant contre d’anciens élément des Forces républicaines de Côte d’Ivoire, favorables à Alassane Ouattara, que contre des membres des ex-Forces de défense et de sécurité, pro-Gbagbo.

bbc

A propos de guineeline

Guineeline.com site d'information sur l'actualité guinéenne, politique, sportive, économique, société et divers. Guineeline l'information en un clic.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*