Conakry : De violents heurts signalés dans plusieurs quartiers de la haute banlieue

Traduire la page - Translate this page

Conakry : De violents heurts signalés dans plusieurs quartiers de la haute banlieue

Des échauffourées ont été signalées ce mardi 14 avril 2015 dans plusieurs quartiers situés de la haute banlieue de Conakry, suite à l’appel à manifester lancé par l’opposition guinéenne, qui proteste contre le calendrier électoral et l’insécurité.

Selon plusieurs témoins joints au téléphone par Africaguinee.com, depuis ce matin les jeunes manifestants sont aux prises avec les forces de maintien d’ordre.  Au quartier Cosa, des tirs de sommation retentissent dans le quartier.

Dans la matinée, des accrochages ont été enregistrés entre jeunes manifestants et gendarmes à Wanindara. A Hamdallaye, des citoyens se plaignent d’être victime de violation de domicile et autres formes d’exactions de la part des forces de l’ordre. 

Pour l’heure, rien ne va sur cet axe. La circulation est totalement paralysée les commerces fermées.

L’opposition guinéenne a appelé ses militants à poursuivre les manifestations de rues jusqu’à la satisfaction totale de ses revendications sur le processus électoral. Cette manifestation non autorisée par les autorités se poursuit mais des avec des scènes de violences enregistrées ça et là dans les quartiers Hamdallaye-Koloma-Cosa-Wanindara, réputés comme étant des bastions de l’opposition.

L’union des forces républicaines de l’ancien Premier ministre Sidya Touré a indiqué que son siège sis à Matam a été assiégé par les forces de l’ordre ce mardi. Cette formation politique dit que ses militants sont menacés.

L’appel de l’opposition a été peu ou pas suivi ce mardi sur l’autoroute Fidèle Castro où la circulation a repris ce mardi son cours normal. Par contre, le grand-marché Madina a été paralysé encore. 

La marche d’hier a été émaillée par des scènes de violences dans plusieurs endroits de la capitale. Le gouvernement qui parle de six blessés par balles sans préciser l’origine des tirs accuse l’opposition de semer le chao dans le pays. Celle-ci conteste le bilan fourni par les autorités du pays. L’opposition parle d’un mort et de 30 blessés dont six par balles.

africaguinee.com

A propos de guineeline

Guineeline.com site d'information sur l'actualité guinéenne, politique, sportive, économique, société et divers. Guineeline l'information en un clic.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*