Dar-es-Salam : Alsény Keita meurt d’une balle dans la tête

Traduire la page - Translate this page

Dar-es-Salam : Alsény Keita meurt d’une balle dans la tête

L’insécurité continue de préoccuper les citoyens guinéens. Assassinats, règlements de compte, attaques à main armée et autres coupures de route, les populations guinéennes se demandent par quel Saint de vouer.

Dans la nuit du lundi 23 mars 2015, aux environs de 21h, Alsény Keita a été froidement assassiné dans son quartier de Dar-es-Salam, en haute banlieue de Conakry. Il a été touché d’une balle dans la nuque et rendu l’âme sur la route de l’hôpital.

Selon nos informations, la victime a reçu un appel d’une personne anonyme lui demandant de sortir de chez lui. Il aurait vu une personne cagoulée dès qu’il est sorti. Subitement il a voulu fuir et c’est en ce moment qu’il a reçu une balle dans la tête.

«Quand les femmes ont entendu le coup de feu, elles ont pensé que c’est un transformateur qui a pété. Mais quand les gens sont sortis, ils ont trouvé Alsény Keita couché. Ils l’ont envoyé directement à l’hôpital, mais il n’a pas survécu », rapporte notre informateur.

Les voisins d’Alsény soutiennent la thèse d’un règlement de compte.

La victime, originaire de Kankalabé (Dalaba), laisse derrière elle une veuve et un enfant de moins de 4 ans.

Fatoumata Soumah pour guineeline.com

A propos de guineeline

Guineeline.com site d'information sur l'actualité guinéenne, politique, sportive, économique, société et divers. Guineeline l'information en un clic.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*