Dérives communautaires : Balai citoyen condamne l’irresponsabilité de la coordination de la Basse côte et exige l’arrestation d’Elhadj Kabinet Camara…  Lire plus sur http://mediaguinee.org/derives-communautaires-balai-citoyen-condamne-lirresponsabilite-de-coordination-de-basse-cote-exige-larrestation-delhadj-kabinet-camara/, Written by Mediaguinee, Copyright © Mediaguinee.org

Traduire la page - Translate this page

Dérives communautaires : Balai citoyen condamne l’irresponsabilité de la coordination de la Basse côte et exige l’arrestation d’Elhadj Kabinet Camara… Lire plus sur http://mediaguinee.org/derives-communautaires-balai-citoyen-condamne-lirresponsabilite-de-coordination-de-basse-cote-exige-larrestation-delhadj-kabinet-camara/, Written by Mediaguinee, Copyright © Mediaguinee.org

La cellule Balai citoyen a sorti ses griffes contre les coordinations régionales du pays qui excellent ces derniers jours dans l’ethnicisme et le régionalisme. Dans un communiqué dont copie a été transmise à Mediaguinee, la structure a condamné l’irresponsabilité de la coordination de la Basse côte et exige l’arrestation d’Elhadj Kabinet Camara, porte-parole de circonstance des sages de Kindia. Communiqué…

COMMUNIQUE DE PRESSE N° 050

Le Balai Citoyen exige l’arrestation d’Elhadj Kabinet Camara porte-parole de circonstance des sages de Kindia lors de la visite du Kountigui en date du 17 novembre 2018 et condamne l’irresponsabilité de la coordination de la basse côte à rappeler à l’ordre de tels agissements qui violent systématiquement la constitution Guinéenne ; attisent la haine, la violence et favorisent le repli identitaire. La dissolution des coordinations régionales s’avère une nécessité impérieuse… La tenue de propos qui crées d’avantages des faussées et renforcent la division entre les communautés de la nation Guinéenne constitue un acte grave qui porte préjudice aux fondements de la République. Ce genre d’attitude n’est pas de nature à raffermir les liens sociaux et ne contribue point à la diminution des tensions sociales et politiques qui secouent le pays en ce moment. La Cellule Balai Citoyen constate avec une immense déception les propos tenus par un responsable de la coordination de la basse côte notamment Elhadj Kabinet Camara, lesquels propos faisant état de la dissuasion et de l’interdiction de la vente des parcelles et domaines à des non autochtones appartenant à d’autres ethnies dans les différentes régions de la basse cote, particulièrement dans la région de Kindia. Ces propos font cas également à la récupération imminente de certains domaines et parcelles ayant fait l’objet de prêt ou de vente à des Guinéens issues d’autres ethnies. Face à de tels propos, le Balai Citoyen condamne avec la dernière énergie et rappelle que la République de Guinée constitue une nation où plusieurs communautés ont vécu, vivent et continueront à vivre ensemble. Elle précise également chaque fille ou fils issue d’une de ces communautés de cette nation bénéficie des droits et privilèges sur chaque portion du territoire guinéen, cela, en terme d’accessibilité et de jouissance d’une propriété tant qu’il dispose des possibilités et en dehors des restrictions de la loi. Le tissu social étant déjà fragilisé, aucune opportunité saine ne réside dans la tenue et la vulgarisation de propos qui attisent d’avantage le feu dans la cité. Les sages auxquels se reconnaissent les entités dans les communautés, dans ces moments critiques doivent en principe porter le flambeau de l’union, de la cohabitation, de l’entente et de la paix et non celui de la division, de l’ethnicisassions et de la régionalisation. Par conséquent le Balai Citoyen en appel au sens élevé de la responsabilité et invite les acteurs de ces feuilletons malsains et nuisibles pour la quiétude et la paix sociale à rectifier le tir et mettre fin à ces agitations.

Conakry le 22 Novembre 2018

A propos de guineeline

Guineeline.com site d'information sur l'actualité guinéenne, politique, sportive, économique, société et divers. Guineeline l'information en un clic.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*