Des aides pour la relance économique des pays touchés par Ebola

Traduire la page - Translate this page

Des aides pour la relance économique des pays touchés par Ebola

A New York, des engagements  financiers ont été annoncés à la conférence internationale sur la relance économique des pays ravagés par Ebola.

alpha

Alpha Condé à la tribune des nations unies

Depuis le siège des Nations-Unies, à New York, plusieurs engagements financiers ont été annoncés pour venir en aide aux pays touchés par Ebola. Le rencontre s’est déroulée vendredi dernier en présence des présidents de Guinée, Libéria et Sierra-Léone, ainsi que Robert Mugabé, président en exercice de l’union Africaine.

Le secrétaire général des Nations-Unies, Ban Ki Moon a salué la réponse de la communauté internationale contre Ebola, ainsi que les efforts nationaux déployés dans ce sens. Pour réussir la reconstruction post-Ebola, Ban a plaidé auprès des pays et organisations pour faire preuve de générosité afin d’accompagner la Guinée, le Libéria et la Sierra Leone dans la mise en œuvre du plan de reconstruction.

« La tâche qui nous attend est immense. Il s’agit de concrétiser nos promesses de solidarité tournées vers l’action, » a lancé Ban Ki Moon, tout en renouvelant la gratitude et les remerciements de son Organisation envers les professionnels de la santé pour l’excellent travail sur le terrain contre la propagation de l’épidémie.

Le secrétaire général de l’ONU a ensuite insisté sur la nécessité de faire preuve de vigilance continue, car dit-il, malgré une réduction drastique de l’épidémie, l’éradication effective est encore à atteindre. « Nous devons et pouvons réussir à construire un futur plein d’opportunités et exempt d’Ebola pour la Guinée, le Libéria et la Sierra Léone. »

Le président de l’Union Africaine, Robert Mugabe a demandé aux bailleurs de fonds d’agir pour corriger les faiblesses qui ont permis à Ebola de se déclencher et de se propager. Il a plaidé en faveur de l’annulation de la dette des trois pays touchés par l’épidémie.

Efforts

Après l’exposé sur le contenu du plan de reconstruction fait par la présidente du Libéria, Alpha Condé a salué les promesses de fonds internationaux pour la relance et la résilience des trois pays.

Le président guinéen a toutefois souligné que si le monde souhaitait sérieusement mettre un terme à Ebola et permettre aux économies touchées de se redresser, un soutien adéquat devait être mis en place rapidement. « Nous avons pris un bon départ à New-York. Il faut clairement amplifier cet élan, faire plus encore, » a-t-il déclaré.

« Nos efforts doivent continuer à porter sur l’éradication de la maladie, la construction de systèmes de santé plus robustes et la relance de nos économies nationales et régionales, » a-t-il ajouté.

Dans le cadre de la décision de la Guinée, de la Sierra Leone et du Liberia de renforcer la coopération régionale, un fonds régional spécial doit être mis en place pour soutenir des projets transfrontaliers dans les domaines des infrastructures, de la santé ou de la reprise économique.

Lire la suite surhttp://afriqueactualite.com/economie/economie/4026-des-aides-pour-la-relance-economique-des-pays-touches-par-ebola

A propos de guineeline

Guineeline.com site d'information sur l'actualité guinéenne, politique, sportive, économique, société et divers. Guineeline l'information en un clic.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*