Ebola: La société civile ouest Africaine demande à la CEDEAO de nommer un envoyé spécial pour la lutte contre l’épidémie (Déclaration)

Traduire la page - Translate this page

Ebola: La société civile ouest Africaine demande à la CEDEAO de nommer un envoyé spécial pour la lutte contre l’épidémie (Déclaration)

Dakar, Sénégal : Au vu de l’épidémie actuelle de la Maladie à Virus Ébola (EVD) en Afrique de l’Ouest, nous, les organisations de la société civile, signataires de la présente déclaration, en appelons aux Etats membres de la CEDEAO de nommer un Envoyé Spécial de la CEDEAO pour la lutte contre le virus Ébola. Cette personnalité serait un médecin ou un professionnel de la santé, ouest-africain influent, au leadership et à la compétence avérés.

L’épidémie actuelle, caractérisée par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) comme la plus meurtrière depuis que ce virus a été découvert en 1976, a déjà coûté la vie à au moins 1.552 personnes en Afrique de l’Ouest, y compris de nombreux professionnels de la santé. Nous saluons et soutenons le travail courageux des professionnels de la santé qui continuent de risquer leur vie pour la prise en charge des victimes d’Ébola en dépit d’un environnement de travail très difficile. Nous sommes de tout coeur avec nos frères, soeurs, les familles et les communautés qui luttent pour leur vie et pour prendre soin de leurs proches.

Les économies ouest-africaines subissent les effets de la pire épidémie d’Ébola dans le monde. Les restrictions de voyage et de commerce limitent le déploiement du personnel médical, de l’équipement et des matières premières, ajoutant au risque mortel que l’EVD pose déjà aux communautés et aux économies des pays touchés de la région. Cette épidémie a exposé les défis de nos systèmes de santé publique et de nos institutions de gouvernance.

La feuille de route de l’OMS récemment publiée prévoit que plus de 20.000 personnes pourraient être infectées au cours de cette épidémie. Par conséquent, le défi à relever est considérable et beaucoup de travail doit être urgemment fait pour enrayer cette dangereuse situation.

La coordination et la collaboration transfrontalière nécessaires pour ralentir la propagation du virus Ébola ont été désordonnées et chaotiques. Bien que la fermeture des frontières puisse fournir un soulagement à court terme, celle-ci ne s’avère pas être un moyen efficace de contrôler le virus. Elle est également un obstacle à l’assistance technique transfrontalière et à l’aide humanitaire, donnant lieu à de nouveaux défis de sécurité alimentaire.

Le défi de l’épidémie actuelle nécessite des efforts urgents, unifiés et concertés de la part de la CEDEAO et de la communauté internationale. Etant donné que la collaboration et la coordination régionale ont été les principaux obstacles à la gestion de cette épidémie, nous apprécions particulièrement et félicitons la décision de la CEDEAO de mettre en place un mécanisme de suivi régional composé de deux entités: le groupe ministériel de coordination présidé par le ministre de la Santé du Ghana et un groupe de travail technique de veille composé de membres tels que l’OMS Afro et l’Organisation Ouest Africaine de la Santé (OOAS). Le travail de ce mécanisme de suivi devrait se poursuivre même dans la période de l’après-Ebola étant donné les conséquences négatives que l’épidémie va avoir sur les systèmes de santé, sur les économies, et sur les liens sociaux et les relations intercommunautaires.

Pour ces raisons, nous demandons instamment la nomination d’un Envoyé Spécial de la CEDEAO pour la lutte contre Ébola. Un tel Envoyé pourra compléter les efforts de l’Envoyé de l’OMS, le Dr. David Nabarro ; aidera à attirer l’attention sur la santé publique et les défis humanitaires posés par le virus Ébola et deviendra une voix régionale et le chef de file pour un plan d’intervention régional dirigé par l’Afrique et les bailleurs de fonds internationaux. L’Envoyé Spécial pourra également être la voix appelant à la gestion efficace et une coordination de la logistique et du transport transfrontalier. Le défi auquel nous sommes confrontés est extraordinaire et la CEDEAO a besoin de créer une plate-forme spécialisée pour résoudre ce problème.

Nous demandons fortement à tous les États membres de la CEDEAO de faire pression pour l’aboutissement la présente résolution de nomination et d’élaborer un plan concret pour l’opérationnalisation d’une coordination efficace.
Nous appelons la communauté internationale à fournir l’assistance nécessaire pour assurer une réponse régionale efficace, durable et humanitaire à l’épidémie Ebola.

Nous reconnaissons que les efforts de la CEDEAO et la communauté internationale ne peuvent donner des résultats que si les habitants de la région contribuent à ces efforts. Par conséquent, nous exhortons également les populations et les organisations de la société civile de se montrer plus solidaires en portant secours aux populations des pays affectés par l’EVD et être prudentes en observant les mesures de prévention et de protection identifiées par l’OMS.

Organisations de la société civile signataires/Under-signed CSOs:
1. Action Aid Liberia

2. ActionAid Nigeria

3. African Artists’ Foundation

4. AFRICARE

5. AGENDA

6. Alliance des femmes pour l’Egalité et le Genre en Guinée (AFEGGUI)

7. Alliance for Credible Elections (ACE)

8. Association des Femmes Journalistes de Guinée (AFJ/Guinée)

9. Association des Juristes Sénégalaises (AJS)

10. Association Mains Solidaires (AMAS)

11. Association of Community Radio Stations (ALICOR)

12. Avocats pour les Droits de l’Homme – Guinee (ADHG)

13. Avocats Sans Frontières Guinée

14. Bassa Women Development Association

15. Bassa Youth Caucus

16. Brekete Family Empowerment Project

17. CAUSE-Africa

18. Center for Accountability and Rule of Law (CARL) – Sierra Leone

19. Centre for Citizens with Disabilities (CCD)

20. Center for Justice and Peace Studies

21. Center for Media Studies and Peace Building

22. Center for Social Justice (Censoj)

23. Center for Transparency and Accountability

24. Centre LSD

25. Civil Society Legislative Advocacy Centre (CISLAC)

26. Community Development and Research Agency

27. Community Life Project – Nigeria

28. Conseil National des Organisations de la Société Civile de Guinée (CNOSCG)

29. Council for the Development of Research in Social Sciences in Africa (CODESRIA)

30. Creative Media Centre For Development

31. CSO Ebola Response Taskforce – Liberia

32. Décentralisation Droits Humains Développement Local (ONG 3D)

33. Development & Integrity Intervention Goal Foundation (DIG Nigeria)

34. Development Education Network Liberia

35. EARS for the Masses

36. Elections Coordinating Committee

37. ENDA Tiers Monde

38. Forum Civil – Sénégal

39. Gender Peace Network

40. Human Development Initiatives – Nigeria

41. IBIS

42. Initiative for Positive Change

43. Institute for Research and Democratic Development

A propos de guineeline

Guineeline.com site d'information sur l'actualité guinéenne, politique, sportive, économique, société et divers. Guineeline l'information en un clic.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*