Fin des travaux de la 19ème AG de l’ACAME à Conakry

Traduire la page - Translate this page

Fin des travaux de la 19ème AG de l’ACAME à Conakry

La troisième journée de la 19ème Assemblée Générale (AG) de l’Association africaine des Centrales d’Achats de Médicaments Essentiels (ACAME), s’est tenue du mercredi 1er au vendredi 03 mars 2017, à Conakry. 

A la fin de cette Assemblée Générale (AG) de trois jours, le Professeur Marc Jeantiliny,  participant, a fait comprendre que près de 800.000 personnes à travers le monde meurent  suite à la consommation des faux médicaments, par an.

« La publication de la convention internationale de lutte contre la fabrication et la consommation des faux médicaments dans le monde dénommée convention médicrime, permettra de lutter contre la contrefaçon des produits pharmaceutiques. Depuis le 1er janvier 2016, 27 pays africains ont signé la convention médicrime dont 09 notifications », explique-t-il.

Selon Marc Jeantiliny, le 12 octobre 2009, il y a eu l’appel de Cotonou qui permet aux pays africains à s’engager pour la convention médicrime à travers l’implication des grandes stars notamment, les grands joueurs de football et les grands artistes pour porter le message.

Selon l’inspecteur général du Ministère de la Santé, professeur Sidiki Diakité, les objectifs de la convention médicrime sont entre autres, la criminalisation des acteurs de fabrication des faux médicaments, la protection des victimes de consommation des faux médicaments et la promotion de la coopération nationale et internationale en relation avec le droit pénal et le droit à la santé.

Pour lui, la convention médicrime est faite pour tous les Etats du monde.

A noter que le Dr Moussa Konaté, directeur général de la pharmacie Centrale de Guinée a été élu président de l’ACAME pour l’année 2017.

Jacob Guilavogui

A propos de guineeline

Guineeline.com site d'information sur l'actualité guinéenne, politique, sportive, économique, société et divers. Guineeline l'information en un clic.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*