Football: La tension monte entre Mohamed Salah et la Fédération égyptienne

Traduire la page - Translate this page

Football: La tension monte entre Mohamed Salah et la Fédération égyptienne

La relation compliquée entre Mohamed Salah et la fédération égyptienne de football continue. Ramy Abbas Issa, avocat et agent du joueur, a annoncé sur Twitter avoir demandé des garanties à la fédération concernant “le bien-être du joueur avec la sélection” et “l’assurance que les violations du droit à l’image n’arriveraient plus”.

En effet, l’attaquant de Liverpool a publié sur les réseaux sociaux un message s’en prenant à l’inertie de l’instance, sourde à ses demandes répétées et à celles de son agent, Ramy Abbas, concernant ses droits d’image. « N’avez-vous vraiment pas le temps de nous répondre ? », a notamment écrit celui qui fut désigné meilleur joueur de Premier League la saison passée.

Deux affaires gênantes

Une référence à deux événements: d’abord, l’utilisation de l’image de Mohamed Salah sur l’avion de la sélection, sponsorisé par  WE. Une compagnie de télécommunications rivale de Vodafone, sponsor personnel de Salah. Il avait obtenu gain de cause en avril dernier. Selon le site Almustaqbal, une clause du contrat entre Salah et Vodafone prévoirait dans un tel cas de figure le paiement d’une amende de 100 millions de livres égyptiennes (4,6 millions d’euros) par la Fédération. Une somme que cette dernière refuserait toujours de payer.

Ensuite, pendant la Coupe du monde, le joueur de Liverpool n’avait pas apprécié la rencontre avec Razman Kadyrov. Le dirigeant de la Tchétchénie avait rendu visite aux joueurs égyptiens dans leur camp de base de Grozny, et avait remis à Salah un titre honorifique de citoyen tchétchène. Le joueur estimait avoir été pris au dépourvu et refuse de voir son image utilisée à des fins politiques.

La Fédération égyptienne réagit aux accusations de Mo Salah.

« C’est du jamais vu qu’un agent demande la démission des responsables de la Fédération dans le cas où ses requêtes ne soit pas satisfaites, et ce qui est dans le cas présent est non négociable, a répliqué l’EFA. Après avoir reçu sa lettre, la Fédération l’a informé que la direction allait organiser une réunion après les vacances de l’Aïd et cette réunion-là est prévue pour lundi. C’est là que nous discuterons de ces demandes et livrerons notre réponse. »

afrikmag

A propos de guineeline

Guineeline.com site d'information sur l'actualité guinéenne, politique, sportive, économique, société et divers. Guineeline l'information en un clic.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*