France: un duo pour gérer le groupe Renault dans la tempête

Traduire la page - Translate this page

France: un duo pour gérer le groupe Renault dans la tempête

Carlos Ghosn est en garde à vue pour 10 jours à Tokyo. Le patron de l’alliance Renault-Nissan-Mitsubishi est toujours interrogé pour des soupçons de fraude fiscale et de malversations au sein de Nissan. Une enquête et une affaire qui obligent également Renault à se réorganiser. Privé de son PDG, le constructeur automobile français met en place une gouvernance intérimaire.

Un duo va conduire les opérations chez Renault pendant l’absence de Carlos Ghosn. Ce dernier est temporairement empêché, souligne le communiqué du conseil d’administration réuni en urgence mardi soir, mais il reste le PDG de l’entreprise, en vertu de la présomption d’innocence.

En attendant son éventuel retour, c’est Thierry Bolloré, déjà numéro deux de Renault, qui est chargé de rassurer les troupes. Nommé directeur général délégué alors qu’il était jusque-là directeur général adjoint – les mots ont une importance -, il aura les mêmes pouvoirs que Carlos Ghosn, impensable dans un autre contexte.

A ses côtés, Philippe Lagayette récupère la présidence du conseil d’administration, devenant le référent vis-à-vis des actionnaires, notamment l’Etat, qui ne voulait pas laisser traîner cette situation périlleuse.

rfi

A propos de guineeline

Guineeline.com site d'information sur l'actualité guinéenne, politique, sportive, économique, société et divers. Guineeline l'information en un clic.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*