Gabon : Ping se dit « cible à abattre »

Traduire la page - Translate this page

Gabon : Ping se dit « cible à abattre »

Le candidat à l’élection présidentielle, Jean Ping, a affirmé vendredi être « devenu la cible à abattre » du régime d’Ali Bongo Ondimba.

Lors d’une conférence de presse à Brazzaville, l’ancien président de la commission l’Union africaine a accusé le pouvoir de vouloir « instrumentaliser » la justice « pour tenter de le rendre inéligible.

La semaine dernière, le porte-parole du gouvernement Alain-Claude Bilie By Nzé avait accusé Jean Ping de provoquer « une guerre civile ».

M. Nzé avait menacé l’opposant de poursuites judiciaires, après des propos selon lesquels il voulait « se débarrasser des cafards ».

Dans un extrait vidéo datant de mars, qui a créé la polémique dans la presse gabonaise et sur les réseaux sociaux, Jean Ping avait souligné que la prochaine présidentielle était une « véritable expédition pour nous débarrasser des cafards ».

Mais, l’opposant a qualifié vendredi cette vidéo de « montage grossier et indigne » affirmant avoir, de son côté, demandé à ses avocats d’engager une action en justice contre ces personnes « sans scrupules ».

L’élection présidentielle, qui doit avoir lieu entre août et octobre, opposera le président sortant Ali Bongo Ondimba, candidat à un deuxième mandat, à plusieurs personnalités de l’opposition comme Jean Ping, l’ex-président de l’Assemblée nationale Guy Nzouba Ndama ou l’ex-Premier ministre Raymond Ndong Sima.

bbc

A propos de guineeline

Guineeline.com site d'information sur l'actualité guinéenne, politique, sportive, économique, société et divers. Guineeline l'information en un clic.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*