Grève syndicale annoncée : la Pcud adhère au mouvement

Traduire la page - Translate this page

Grève syndicale annoncée : la Pcud adhère au mouvement

Le mouvement syndical guinéen a présenté le 13 janvier 2016 au Gouvernement une plateforme revendicative conformément à l’accord passé entre les deux parties en janvier 2015. Cette plateforme revendicative porte, entre autres, sur des engagements pris par l’Etat et dont l’application concourt à l’amélioration des conditions de vie des populations en général, et des travailleurs en particulier. Au nombre des points concernés, figurent :

1. La définition et l’application d’une nouvelle grille des salaires des fonctionnaires ;

2. Le régime des pensions de retraite ;

3. Les indemnités de départ à la retraite des fonctionnaires ;

4. L’opérationnalisation de la caisse nationale de Prévoyance des Agents de l’Etat et de l’Institut national d’Assurances maladies obligatoires ;

5. L’application du statut particulier de l’éducation et de la santé ;

6. La suppression des barrages non conventionnels et l’éradication des rackets sur les axes routiers ;

Etc.

En plus de ces points de revendication, le mouvement syndical guinéen demande au Gouvernement la baisse du prix du carburant à la pompe, comme le souhaitent tous les citoyens guinéens.

Le Gouvernement a toujours défendu le principe d’indexation du prix du carburant sur les variations des cours internationaux du baril de pétrole. Ce principe de flexibilité est fondé sur la règle selon laquelle : ‘’Le prix de vente du carburant à la pompe varie en fonction du cours du baril sur le marché international’’.

Partant de ce principe, une réduction conséquente et urgente du prix du carburant s’impose en Guinée. Elle correspond à une attente légitime des populations que le Gouvernement a l’obligation de satisfaire.

C’est pourquoi, la société civile apporte tout son soutien au mouvement syndical guinéen et l’exhorte à plus de détermination. Elle appelle à une forte solidarité d’action des syndicats pour faire face aux défis actuels et les rassure de la pleine disponibilité de tous les acteurs de la société civile à contribuer au succès des négociations dans le strict intérêt des populations.

La société civile guinéenne invite par ailleurs le gouvernement à œuvrer pour que les négociations en cours aboutissent à des résultats concrets pour l’amélioration des conditions des populations et des travailleurs dont le pouvoir d’achat est des plus faibles de la sous-région et qui va se dégrader davantage avec l’augmentation de la TVA.

Il est à espérer que les deux parties sauront apprécier sereinement la situation actuelle du Pays et la mesure de leurs responsabilités respectives. Car, il est temps de réaliser que les douze millions de guinéens ne peuvent plus continuer à consentir de vains sacrifices, en supportant injustement le poids de fallacieuses dettes destinées à enrichir indûment quelques dizaines de guinéens.

Conakry, le 1er Février 2016

Que DIEU protège la Guinée et les Guinéens

A propos de guineeline

Guineeline.com site d'information sur l'actualité guinéenne, politique, sportive, économique, société et divers. Guineeline l'information en un clic.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*