Guinée: le député Ousmane Gaoual Diallo en prison

Traduire la page - Translate this page

Guinée: le député Ousmane Gaoual Diallo en prison

Arrêté mardi, le député et opposant, Ousmane Gaoual, a passé sa première nuit en prison. Des cadres du parti au pouvoir l’accusent d’avoir proféré des menaces de mort.

Honorable Ousmane Gaoual Diallo, député de l’Union des forces démocratiques de Guinée, a été placé sous mandat de dépôt mardi, à l’Eco 3 de Matam. Membre du Bureau politique national du principal parti d’opposition en Guinée, il a été auditionné pendant plusieurs heures à la direction des Investigations judiciaires/PM3 de Conakry, en présence de plusieurs de ses avocats.

gn ousmane gaoual diallo 2 24706Ousmane Gaoual Diallo

Accusé par trois (3) cadres du RPG arc-en-ciel (parti au pouvoir, Ndlr) de proférer des menaces de mort, le parlementaire est aussi accusé d’offense au chef de l’Etat par le parquet.

L’opposant Ousmane Gaoual a donc passé une première nuit en prison. Ce, juste un an, jour pour jour, avec sa dernière incarcération par le pouvoir de Conakry.

Selon Sanoussi Bantama Sow, membre du bureau politique national du RPG et ministre conseiller à la Présidence de la Républiqiue, Ousmane Gaoual Diallo est convoqué pour répondre à une plainte qu’il a déposée en compagnie de deux autres membres de son parti, notamment Malick Sankhon (directeur général de la Caisse nationale de la sécurité sociale, Ndlr) et Hady
Barry.

Les trois hommes portent plainte contre Ousmane Gaoual suite aux propos qu’il a tenus le 30 juillet dernier au siège de l’UFDG. Propos selon lesquels, le député aurait dit que le gouvernement prépare un carnage le jour de la manifestation de l’opposition initialement prévue le jeudi 04 août, avant d’être reportée au 10 août. « Si le gouvernement prépare une contre-manifestation le jour de la marche de protestation contre les dérives du pouvoir en place, c’est lui qui aura préparé le carnage, » avait déclaré l’opposant lors de l’assemblée ordinaire de son parti, samedi dernier.

Décision

Juste après la convocation de son député Ousmane Gaoual Diallo, le parti de Cellou Dalein Diallo a fait une déclaration signée par son bureau politique. L’UFDG se dit profondément choqué par cette décision qu’il qualifie d’arbitraire. Elle a appelé ses partisans à la mobilisation pour la défense des droits de l’honorable Ousmane Gaoual.

«… L’instrumentalisation de la justice pour intimider les responsables de l’UFDG et affaiblir l’opposition devient de plus en plus évidente. Cette volonté de faire taire l’honorable Ousmane Gaoual Diallo n’en est qu’une autre illustration.

L’UFDG condamne énergiquement cette justice à deux vitesses et ces pratiques d’un autre âge qui constituent des violations flagrantes des règles et des principes de l’Etat de droit, » peut-on lire dans la déclaration.

La direction nationale de l’UFDG a par la même occasion attiré l’attention du peuple de Guinée et de la communauté internationale sur cette situation qu’elle qualifie de  »préjudiciable à la paix sociale et à l’unité nationale ».

Le député Ousmane Gaoual Diallo est connu pour ses positions radicales et ses interventions plutôt acides contre le régime d’Alpha Condé

afriqueactualite.com

A propos de guineeline

Guineeline.com site d'information sur l'actualité guinéenne, politique, sportive, économique, société et divers. Guineeline l'information en un clic.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*