Guinée : le  Ministre d’Etat Damantang Albert Camara fait le bilan de son département

Traduire la page - Translate this page

Guinée : le Ministre d’Etat Damantang Albert Camara fait le bilan de son département

Pour mieux orienter la formation technique et professionnelle en Guinée vers l’excellence et une meilleure qualification des diplômes, le Ministre d’Etat, Damantang Albert Camara, depuis sa nomination en 2010, à la tête du Ministère de l’Enseignement Technique, de la Formation Professionnelle, de l’Emploi et du Travail (METFPET), se bat à transformer cette réforme engagée par le gouvernement en une réalité.

Il dit avoir lancé en 14, le programme de formation et d’insertion professionnelle dénommé ‘’première chance’’, permettant aux jeunes qui n’ont jamais travaillé d’obtenir leur première expérience professionnelle lors d’un stage.

« Au cours de l’année 2016, plusieurs activités ont été réalisées par les unités administratives du Ministère de l’Enseignement Technique, de la Formation Professionnelle, de l’Emploi et du Travail. Pour la première fois en Guinée, les écoles professionnelles ont eu leur propre compte bancaire, les permettant de recevoir des crédits de fonctionnement », explique-t-il.

Pour l’insertion socioprofessionnelle des diplômés, l’adéquation formation et emploi, le Ministre d’Etat Damantang Albert Camara affirme avoir engagé les travaux de réhabilitation et de construction des poulaillers; la fourniture des noyaux d’élevage tels que les bovins, les caprins, les ovins, les porcins, les lapins, les canards et les poussins ; l’implantation des forages sur les sites des Ecoles Nationales d’Agriculture et d’Elevage (ENAE).

Selon Damantang, les capacités institutionnelles des ENAE et des Ecoles Nationales des Agences Techniques des Eaux et Forêts (ENATEF) ont été renforcé, afin de fournir des diplômés compétents et compétitifs. La mise en place du projet entreprenariat agricole, pour favoriser la croissance inclusive, l’insertion socioéconomique des jeunes entrepreneurs et la lutte contre la pauvreté en Guinée.

« Dans le cadre de la formation des travailleurs non qualifiés et ceux désirant changer de métier, 120 travailleurs de SIMFER Rio tinto ont été formés à l’ENAM, à l’ENPT et aux CFP de Donka et de Boké. 150 femmes à Kankan ont été formées en technique de saponification. La construction des maisons de l’emploi et des compétences à Kankan et à Conakry. La construction des écoles régionales des arts et métiers à Boké, Labé, Siguiri et N’Zérékoré », ajoute le porte-parole du gouvernement qui souligne la construction d’une école professionnelle à Nongo.

Jacob Guilavogui   

A propos de guineeline

Guineeline.com site d'information sur l'actualité guinéenne, politique, sportive, économique, société et divers. Guineeline l'information en un clic.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*