Guinée : les parents des victimes du 28 septembre 2009 pour « un procès équitable »

Traduire la page - Translate this page

Guinée : les parents des victimes du 28 septembre 2009 pour « un procès équitable »

Les parents des victimes du massacre survenu le 28 septembre 2009 dans un stade de Conakry en Guinée commémorent ce mercredi le 7ème anniversaire de ces tueries.

Ils réclament justice au travers d’un procès « juste et équitable » dans lequel les responsables seront identifiés et punis.

Me Hamidou Barry, chef du pool des avocats en charge de ce dossier déclare au nom de ses pairs que seul un procès mené dans les règles de l’art peut permettre aux parents des victimes de faire leur deuil.

Une journée de commémoration

Les parents des victimes et les victimes se sont rencontrés mercredi matin au siège de l’AVIPA, l’association qui défend la mémoire des victimes et la cause des survivants/es des massacres et autres exactions commises le 28 septembre 2009 et ainsi que les jours suivants à Conakry.

Au menu de la commémoration, des recueillements et des conférences à la mémoire des victimes

Une exposition est également prévue au centre culturel franco-guinéen dans la soirée où seront exposées des photos de quelques victimes.

« Lenteur judiciaire »

Le 8 février 2010, la Cour d’Appel de Conakry avait inculpé 15 personnes parmi lesquelles des officiers de l’armée guinéenne.

Parmi eux, quatre personnes sont détenues à la maison d’arrêt de la capitale guinéenne.

Yero Diouldé Diallo, vice-président de l’AVIPA, évoque « la lenteur judiciaire » et « le mépris des politiques vis-à-vis de ce dossier ».

Me Cheick Sako, ministre de la Justice guinéen a déclaré lundi dernier que le procès aura lieu en 2017.

bbc

A propos de guineeline

Guineeline.com site d'information sur l'actualité guinéenne, politique, sportive, économique, société et divers. Guineeline l'information en un clic.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*