Guinée : Près de 3 millions d’enfants de 0 à 59 mois visés par une campagne de vaccination contre la poliomyélite
Une séance de vaccination contre la polio en RDC, à Lubumbashi le 28 octobre 2010. Photo AFP.

Traduire la page - Translate this page

Guinée : Près de 3 millions d’enfants de 0 à 59 mois visés par une campagne de vaccination contre la poliomyélite

Le Ministre de la Santé et de l’Hygiène Publique (MSHP), Docteur Abdouramane Diallo, a officiellement lancé, le jeudi, 26 octobre 2017, le troisième tour de la campagne nationale de vaccination contre la poliomyélite, au centre de santé Maciré dans la commune de Dixinn à Conakry, sous le thème ‘’toucher tous les enfants partout ils se trouvent’’.

Après la cérémonie de lancement, le coordinateur national du programme élargie de vaccination au sein du MSHP, docteur Moustapha Dabo, a rappelé que la Guinée a enregistré des cas de poliomyélite en 2014 et 2015. Face à cette situation que le Ministère de la santé a élaboré un plan de riposte d’urgence à cette épidémie avec l’appui de ses partenaires techniques et financiers.

« Dans ce plan de riposte, il est inscrit comme axe stratégie l’organisation des journées nationales de vaccination, pour toucher les enfants de 0 à 59 mois, leur vacciner afin de renforcer l’humilité à leur niveau. On a commencé cette vaccination depuis fin 2015, en 2016 on a fait la même chose. Cette année 2017, il est prévu 04 campagne de vaccination, on a réalisé 02, il nous reste 02 autres.

La 3ème campagne de vaccination contre la poliomyélite se déroulera du 27 au 30 octobre 2017, sur l’étendue du territoire national. Elle touchera près de trois millions (3.000.000) d’enfants quelqu’en soit leur statut vaccinal. Elle vise à prévenir les maladies. Car la polio est une maladie invalidante, contagieuse qui n’a pas de traitement une fois que la paralysie s’installe », précise docteur Moustapha Dabo.

Parlant de répétitions de vaccination contre la poliomyélite en Guinée, docteur Moustapha Dabo, explique, « la Guinée a été déclarée ayant interrompu la circulation du virus de poliomyélite. Par contre, nous avons encore des localités où la vaccination n’est pas suffisante, dans les marchés, dans les débarcadères, dans les zones minières.

Aussi, il y a eu des enfants qui sont nés cette année qui n’ont pas été vacciné l’année dernière. Donc nous voulons renforcer la vaccination contre la poliomyélite, surtout dans les zones tombe, les zones dans lesquelles où nous avons des insuffisances en terme de vaccination. Nous demandons l’implication de tous les départements ministériels, surtout l’administration du territoire pour la réussite de cette vaccination. »

Jacob Guilavogui

A propos de guineeline

Guineeline.com site d'information sur l'actualité guinéenne, politique, sportive, économique, société et divers. Guineeline l'information en un clic.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*