Hausse du prix du carburant en Guinée : Docteur Alpha Abdoulaye Diallo de la société civile fustige le comportement du gouvernement 

Traduire la page - Translate this page

Hausse du prix du carburant en Guinée : Docteur Alpha Abdoulaye Diallo de la société civile fustige le comportement du gouvernement 

Le président de la coalition publiez ce que vous payez, vice président du Conseil National des Organisations de la Société Civile Guinéenne (CNOSC-G), chargé des questions économiques, Docteur Alpha Abdoulaye Diallo, a réagi sur le comportement du gouvernement Kassory Fofana, par rapport à l’augmentation du prix du carburant à 10.000fg le litre.

Il l’a fait savoir au cours d’une interview qu’il a accordé à notre reporter, le lundi 09 juillet 2018.

Tout d’abord, Docteur Alpha Abdoulaye Diallo, nous a fait savoir qu’il a été le premier à réagir avant l’augmentation officielle, « j’ai commencé à réagir par rapport à l’augmentation du prix du carburant en Guinée à 10.000fg le litre, depuis le 28 juin 2018, au moment qu’il y avait la tentative d’augmentation. S’était pour dire au gouvernement que les acteurs de la société civile ne vont pas accepter l’appauvrissement d’avantage des citoyens guinéens. »

Avant de dénoncer, « je pense que le comportement du gouvernement est tout à faire contraire à ce qu’il annonce dans les discours et dans les médias, qu’il prône le dialogue, l’unité nationale, l’attente sociale et qui œuvre pour le bien être des populations.

On a tout sauf un gouvernement proche du peuple. Un gouvernement qui prend comme première mesure augmenté le prix du carburant. Je pense qu’il a prouvé qu’il n’est pas proche du peuple. Mais plutôt, il exploite d’avantage le peuple, et lui demande des sacrifices. »

Docteur Alpha Abdoulaye Diallo, propose que le gouvernement à travers la réduction du train de vie et de la vie ostentatoire de l’Etat, prouve aux citoyens qu’il peut faire des sacrifices, pour permettre aux citoyens de lui suivre.

Il se réjouit du fait que pour la première fois, les acteurs de la société civile guinéenne, les syndicalistes s’unissent pour défendre l’intérêt des citoyens. Selon lui, la société civile guinéenne n’est pas personnalisée, mais plutôt une corporation.

« Donc si le gouvernement ne nous attend d’ici demain mardi, 10 juillet 2018, nous allons prendre la rue et nous allons manifester avec les citoyens pour prouver notre désaccord », a conclu Docteur Diallo.

Jacob Kpézé Guilavogui

A propos de guineeline

Guineeline.com site d'information sur l'actualité guinéenne, politique, sportive, économique, société et divers. Guineeline l'information en un clic.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*