Hausse du prix du carburant en Guinée : la grève observée dans la capitale Conakry

Traduire la page - Translate this page

Hausse du prix du carburant en Guinée : la grève observée dans la capitale Conakry

La grève déclenchée par le mouvement social et l’inter centrale CNTG-USTG pour protester contre la hausse du prix du carburant à la pompe est suivie par endroit dans la capitale guinéenne.

Pas de circulation, plusieurs boutiques et magasins fermés ainsi que des stations-services notamment sur la route le Prince et certains quartiers de l’autoroute. Aucun mouvement signalé pour l’instant et les citoyens sont à la maison.  Les citoyens protestent contre la hausse du prix du litre de l’or noir à la pompe de 8 à 10.000 GNF.

Le porte-parole de l’inter centrale CNTG-USTG a promis ce mercredi 4 juillet 2018 que leur mouvement de grève se poursuivra jusqu’à la satisfaction de leurs revendications. Les syndicats exigent essentiellement la diminution du prix du carburant à la pompe. Amadou Diallo, le Secrétaire Général de la Confédération Nationale des Travailleurs de Guinée, et ses camarades, exigent le maintien du prix du carburant à 8.000 GNF.

 Karim Camara

A propos de guineeline

Guineeline.com site d'information sur l'actualité guinéenne, politique, sportive, économique, société et divers. Guineeline l'information en un clic.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*