Interview :  Le DGA de la CER, Dr Abdoulaye Kandia Barry, explique l’importance des mines pour le développement d’un pays

Traduire la page - Translate this page

Interview : Le DGA de la CER, Dr Abdoulaye Kandia Barry, explique l’importance des mines pour le développement d’un pays

Le Directeur Général Adjoint de la Compagnie Eurasien Ressources (CER) en Guinée, chargé des relations avec le gouvernement, Docteur Abdoulaye Kandia Barry, a accordé, le mardi 17 juillet 2018,
une interview, à notre rédaction, pour parler de son parcours avant sa nomination à ce poste et, la place des mines pour le développement économique d’un pays.

Tout d’abord, Docteur Abdoulaye Kandia Barry dit que c’est depuis juillet 2011 qu’il a été nommé DGA de la
Compagnie Eurasien Ressources (CER) en Guinée, chargé des relations avec le gouvernement.

Parlez-nous de votre parcours?

Dr Barry : Après l’obtention du bac en 1999 au lycée Ernesto Cheguevara de Kissidougou. J’ai fait une année d’étude au centre d’étude de langue anglaise de 1999 en 2000. J’ai fait l’économie à l’Université Gamal Abdel Nasser de Conakry de 2000
en 2001. A partir de 2001, durant 10 ans, j’ai fait mes études dans la faculté des sciences humaines et sociales, comme pour spécialité les relations internationales à l’université Russe de l’amitié des peuples en Moscou. Où, j’ai fait mon master et mon doctorat.

Je ne suis pas minier en termes de formations. J’ai fait une thèse en relations internationales en sciences politiques à l’université Russe de l’amitié des peuples. Mais, je me suis retrouvé dans le domaine
minier en mai 2010, quand la Compagnie Eurasien Ressources (CER) SARL venait de s’installer en Guinée. Elle a sollicité auprès de mon université un guinéen qui connait très bien le pays. Parce qu’ils
voulaient investir dans le pays. Etant le président de l’association des étudiants africains de l’université Russe de l’amitié des peuples, mon université m’a recommandé à la Compagnie. C’est ainsi que la compagnie m’a recruté comme chargé de mission en Guinée, quand j’étais sur ma thèse, pour
suivre l’obtention du permis en Guinée et toutes les activités liées au permis.

La place des mines pour le développement économique d’un pays ?

Dans un pays, le secteur minier peut booster la croissance au niveau des autres secteurs comme le primaire. Il crée de l’emploi. Mais dans un pays comme la Guinée,
il ne va pas employer 10.000 personnes. Puisque ce secteur est très qualifié. Il demande une qualification très élevée du personnel. Il permet également à la transmission de la technologie et à l’innovation. Parce qu’il ne peut pas avoir de développement dans un pays sans innovation.

Compte tenu du niveau de qualification des étudiants formés dans les universités du pays, on peut dire que le secteur minier est fermé par rapport à l’emploi en Guinée. Mais, lorsque le pays est minier et vend l’essentiel de sa production à l’extérieur et quand les compagnies internationales s’investissent dans le pays, les mines sont pourvoyeur de devises.

Les projets miniers intégrés ont des projets d’infrastructures pour les communautés dans un pays. Par exemple ils servent à la  construction des centres de santé, des écoles et le désenclavement des villages. En Guinée, les sociétés minières reversent chaque année 0,5% de leurs chiffres d’affaire dans le fond de développement local,
pour financer les projets de développement. Cette année 2018, le secteur des mines a fait une contribution de vingt mille milliards de francs guinéens dans le budget national du pays.

Jacob Kpézé Guilavogui

A propos de guineeline

Guineeline.com site d'information sur l'actualité guinéenne, politique, sportive, économique, société et divers. Guineeline l'information en un clic.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*