Journée mondiale des Océans : des acteurs pensent sur les enjeux liés aux dégradations des océans

Traduire la page - Translate this page

Journée mondiale des Océans : des acteurs pensent sur les enjeux liés aux dégradations des océans

A l’occasion de la célébration de la journée mondiale des Océans, la coalition dénommée Partenariat Régional pour la Conservation de la Zone Côtière et Marine (PRCM), a animé ce jeudi 8 juin une conférence de presse. Il était question d’échanger avec les hommes des médias  sur la gestion durable de la mer et de l’océan.

Outre la célébration de la journée mondiale des Océans, dont le thème est  ‘’les Océans, notre futur’’, le directeur du PRCM Dr Ahmed SENHOURY, a abordé les enjeux sur les préparatifs du forum régional côtier et marin, prévu au mois de septembre prochain à Conakry.

« Je souhaite lancer un vibrant appel aux décideurs pour qu’une réponse concertée et urgente soit apportée aux nombreux périls qui menacent les océans et la zone côtière dans différents pays d’Afrique de l’ouest, dont la Guinée », espère-t-il.

Poursuivant, il indiquera que les océans et le littoral revêtent une importance vitale pour les ressortissants de l’Afrique de l’Ouest. « L’océan produit de l’oxygène. 50 % de l’oxygène que respirent la population est produite par l’océan. L’océan joue un rôle primordial dans le climat, grâce aux échanges thermiques et d’humidité avec l’atmosphère », indique le patron du PRCM

Par ailleurs, Dr Ahmed SENHOURY, a promis que sa structure mettra tout en œuvre pour contribuer à la préservation des fonctions et à la richesse des océans et du littoral. «Le PRCM est déterminé à mettre à la disposition de tous les acteurs et décideurs notamment ceux de la Guinée suffisamment de connaissances et d’outils qui leur permettraient de prendre les meilleurs décision dans l’intérêt de tous », a-t-il rassuré.

Pour sa part, Théophile RICHARD, du ministère de l’Environnement des Eaux et Forêts a souligné que le gouvernement a pensé à mettre une couverture maritime qui va permettre de contrôler toutes les activités des administrations présentes en mer.

«Il est dit qu’on ne doit pas construire quelque chose de dur aux abords de la mer. Nous devons respecter la loi, il a été établi un programme de restauration dans le domaine public maritime, mettre des contraintes économiques et juridiques pour respecter les normes qui seront fixées. Nous sommes en train de préparer une loi sur le littoral, mon service travaille actuellement sur ce projet de texte pour pouvoir amener les gens à respecter ce qui est prévu pour le littoral dans le cadre des conventions internationales »,Théophile Richard.

Bah Kadiatou  

Pour Guineeline.com

A propos de guineeline

Guineeline.com site d'information sur l'actualité guinéenne, politique, sportive, économique, société et divers. Guineeline l'information en un clic.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*