La CENI remplace Sabary- Waymarck par ICB du Mali

Traduire la page - Translate this page

La CENI remplace Sabary- Waymarck par ICB du Mali

Comme prévue, la rencontre entre l’opposition et la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) avec les partis politiques s’est tenue dans un réceptif hôtelier de la place ce jeudi 21 août. L’opposition (parlementaire et extraparlementaire) a  boudé les débats.
L’objectif pour la CENI était la présentation de la procédure d’installation des nouveaux démembrements  et la présentation de la procédure de recrutement de l’opérateur technique international et du prestataire chargé de l’implantation des dispositions techniques des élections locales.  Il faut noter que le premier thème de la journée a été développée par les commissaires Me Amadou Salif Kébé et Mme Djenabou Touré et le second par Ibrahima Kalil Keita et Dr Ahmadou Kaba.
Mais force est de constater que l’opposition n’a pas suivi le déroulement de l’exposé de ces deux thèmes, car l’opposition parlementaire par le biais de son porte-parole Aboubacar Sylla a demandé une motion pour faire part de leur retrait dans la salle.
Et M. Sylla de se justifier : « Cette rencontre est une fuite en avant de la CENI. On ne peut pas participer à un tel débat. La CENI a lancé cet appel d’offre, sans jamais avoir eu à échanger les questions-là avec les partis politiques. Elle nous invite à une rencontre d’information et d’échange alors qu’elle est déjà avancée dans le choix de l’opérateur technique. Nous ne pouvons pas cautionner cet état de fait.»
Faya Millimono, de l’opposition extraparlementaire  s’est aussi retiré de la salle et estime que l’opposition extraparlementaire ne peut cautionner ce que la CENI est en train d’entreprendre sur le terrain. Très remonté, il déplore : « Nous avons toujours œuvré pour que le dialogue soit de mise dans ce pays. Mais nous constatons que la CENI n’en fait qu’à sa tête et poursuit ses activités sur le terrain sans tenir compte de notre avis. C’est pourquoi nous avons jugé nécessaire de nous retirer.»Lansana Komara du RPG Arc en Ciel a qualifié l’attitude l’opposition d’irresponsable. Il faut noter que lors de son exposé, Mme Camara Djenabou Touré, directrice adjointe du département de la planification et du fichier électoral,  a révélé que la CENI, comme annoncé dans l’accord politique du 3 Juillet 2013, a signé un contrat de prestation avec ICB du Mali. Et d’expliquer : « Nous avons jugé nécessaire, et conformément aux dispositions de l’accord politique de suspendre notre collaboration de correction avec l’opérateur Sabary- Waymarck. Compte tenu du temps, cela nous a amené à faire un appel d’offres restreint comme la loi nous l’autorise à le faire. Les corrections qui ont été faites, ce sont ces fiches qui seront implémentées au site central par l’opérateur, ce n’est pas lui qui ira sur le terrain pour chercher les informations  ».
Source : guinee7.com

A propos de guineeline

Guineeline.com site d'information sur l'actualité guinéenne, politique, sportive, économique, société et divers. Guineeline l'information en un clic.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*