La semaine de mobilisation sociale pour lutter contre le viol des filles mineures lancée à Dixinn

Traduire la page - Translate this page

La semaine de mobilisation sociale pour lutter contre le viol des filles mineures lancée à Dixinn

Le président de la Délégation Spéciale (DS) de Dixinn, Mamadou Samba Diallo, a présidé, vendredi, 08 décembre 2017, la cérémonie de lancement officiel de la semaine de mobilisation sociale dans sa commune, sous le thème « la case de veille des femmes dit stop aux viols des filles mineures ».

 Cette semaine de mobilisation sociale pour la lutte contre le viol des filles mineures, est initiée par la Coalition des Femmes et Filles de Guinée pour le Dialogue, la Consolidation de la Paix et le Développement (COFFIG / DCPD), en partenariat avec le Réseau des Femmes Africaines Ministres et Parlementaires de Guinée (REFAMP).

 Selon la présidente du COFFIG / DCPD, docteur Makalé Traoré, la semaine de mobilisation sociale pour la lutte contre le viol des filles mineures se déroulera durant huit (08) jours, du 06 au 13 décembre 2017 dans les cinq (05) communes de la ville de Conakry et au km 36 dans la préfecture de Coyah.

 « L’ampleur des violences basées sur le genre dans la région administrative de Kindia peut nous donner une idée des chiffres exponentiels qui pourraient résulter une enquête à l’échelle nationale. C’est pourquoi le REFAMP et la COFFIG, déploient 200 femmes sur le terrain pour le porte à porte durant cette semaine de mobilisation sociale », précise docteur Makalé Traoré.

 Pour le président de la DS de Dixinn, Mamadou Samba Diallo, « le viol des jeunes filles constitue aujourd’hui un fléau extrêmement dangereux dans le pays. La case de veille est venue au point nommé pour dire stop aux viols des mineures en Guinée. Nous souhaitons l’implication des parents dans l’éducation des enfants, pour mieux lutter contre ce fléau ».

 Jacob Guilavogui  

A propos de guineeline

Guineeline.com site d'information sur l'actualité guinéenne, politique, sportive, économique, société et divers. Guineeline l'information en un clic.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*