Le Chef de section des impôts à Dixinn, Naîny Sanoh parle de ses initiatives pour la qualification de son service

Traduire la page - Translate this page

Le Chef de section des impôts à Dixinn, Naîny Sanoh parle de ses initiatives pour la qualification de son service

Le Chef de section des impôts dans la commune de Dixinn à Conakry, Naîny Sanoh, a parlé de l’état du service des impôts à Dixinn à sa prise de fonction. Mais aussi, ses initiatives pour le bon fonctionnement de ce service, à sa prise de fonction.

 Il l’a fait savoir au cours d’un entretien qu’il a accordé, le lundi, 11 juin 2018, à notre reporter.

 D’abord, le Chef de section des impôts à Dixinn, Naîny Sanoh, a parlé de l’état de ce service dès sa prise de fonction. « J’ai été nommé le 26 juillet 2017 comme Chef de section des impôts dans la commune de Dixinn. Mais sur le plan infrastructurel, j’ai trouvé le locale de ce service un peu délabré.

 A l’interne, j’ai trouvé vingt une (21) personnes au compte du budget de l’Etat, et une trentaine au compte de la collectivité. A ce niveau, j’ai constaté qu’il y avait un manque de formation pour certains agents. Concernant des immobiliers pour les bureaux, j’ai trouvé également des défaillances », a-t-il révélé.

 Ensuite, Monsieur Sanoh a parlé de ses initiatives pour le bon fonctionnement de ce service.

« Comme il est de notre devoir de montrer à nos agents les textes règlementaires, qui sont entre autres, le code général des impôts et les différentes lois, plus les imprimés techniques que nous utilisons. C’est pour quoi, j’ai initié des cours de rappels pour les agents, pour leur permettre de correctement faire le travail sur le terrain. Faire en sorte que la règlementation et les normes soient respectées.

 Il fallait aussi restaurer le locale, pour à peu près soigner l’image du service. Et l’Etat m’a donné un crédit qui m’a permis d’acheter les placards pour les centres du service. Puisque les dossiers étaient par terre dans les bureaux. En plus, j’ai acheté une seconde table pour la salle de formation et des chaises pour éviter que les gens continuent de s’arrêter dans les bureaux », s’est-il réjouit.

 Pour finir, il a fait comprendre qu’ils sont entrain de recenser, pour connaître le nombre exact des contribuables d’impôts dans la commune de Dixinn. « Nous recouvrons que des recettes fiscales à Dixinn. C’est-à-dire les personnes qui se livrent à des activités économiques. Les revenus qui sont taxés. Exemple, les commerçants, les prestataires », précise Monsieur Naîny Sanoh.

 Jacob Kpézé Guilavogui  

A propos de guineeline

Guineeline.com site d'information sur l'actualité guinéenne, politique, sportive, économique, société et divers. Guineeline l'information en un clic.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*