Législatives au Sénégal : la coalition de Macky Sall victorieuse à Dakar selon les résultats partiels

Traduire la page - Translate this page

Législatives au Sénégal : la coalition de Macky Sall victorieuse à Dakar selon les résultats partiels

Elle était l’un des enjeux majeurs des législatives sénégalaises du 30 juillet. D’après des résultats officiels partiels publiés jeudi, la capitale Dakar a été remportée par la coalition menée par le parti du président Macky Sall. Des résultats vivement contestés par le camp de Khalifa Sall, le maire de la capitale actuellement en prison pour détournement de fonds présumé.

La commission départementale de recensement des votes à Dakar a indiqué que la majorité avait remporté le scrutin avec plus de 114 000 voix, contre près de 112 000 pour la coalition dirigée par Khalifa Sall. Quelque 2 000 voix séparent ainsi les deux camps. Des résultat serrés qui permettront à la majorité présidentielle, grâce à la spécificité du scrutin majoritaire, de récupérer les sept sièges de députés de la capitale.

« Ce sont des résultats fabriqués par le régime », a déclaré à la presse Moussa Sow, un responsable du camp du maire de Dakar. L’opposition a déjà promis de déposer des recours en justice pour contester ces résultats, dès que les chiffres définitifs du scrutin auront été publiés par le Conseil constitutionnel.

Des résultats définitifs attendus d’ici vendredi

De son côté, la majorité a d’ores et déjà revendiqué la victoire aux législatives dans 42 des 45 départements du pays, alors que les résultats officiels provisoires et totaux de la Commission nationale de recensement des votes n’ont pas encore été publiés. Ils sont attendus d’ici vendredi.

L’un des enjeux de ce scrutin était de mesurer les forces du camp du chef de l’État, dix-huit mois avant l’élection présidentielle. De son côté, l’opposition entendait  imposer une cohabitation. Mais elle est partie en ordre dispersé, après le projet avorté de créer une liste commune entre l’ex-président Wade, 91 ans et chef d’une coalition menée par sa formation, le Parti démocratique sénégalais (PDS), et le maire de Dakar, Khalifa Sall. Ce dernier a dû faire campagne depuis sa cellule après le rejet par la justice de toutes ses demandes de remise en liberté provisoireintroduites par ses avocats.

jeuneafrique

A propos de guineeline

Guineeline.com site d'information sur l'actualité guinéenne, politique, sportive, économique, société et divers. Guineeline l'information en un clic.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*