L’insalubrité dans certains marchés de Conakry : un problème de santé publique pour les vendeuses

Traduire la page - Translate this page

L’insalubrité dans certains marchés de Conakry : un problème de santé publique pour les vendeuses

Depuis le début des premières pluies dans la capitale guinéenne, nombreuses vendeuses dans certains marchés de la Commune Urbaine (C.U) de Matoto ont du mal à s’installer aisément pour liquider leurs marchandises. Et cela, par faute de montagnes d’ordures sur les lieux ou à proximité de leurs étals.

Rencontrée vendredi, 06 mai 2016, au marché d’Enta, sis dans la Commune Urbaine (C.U) de Matoto, Madame Mahawa Sylla, vendeuse de condiments, fait comprendre qu’à chaque fois qu’il pleut, les vendeuses ont des sérieux problèmes au marché.

« Puisque l’eau de ruissellement ramasse des ordures dans les caniveaux pour les stocker là où on étale nos marchandises. Cela, nous pose des problèmes de santé. Nous n’arrivons pas à respirer du bon vent, les grosses mouches aussi se posent sur les aliments que nous vendons aux citoyens. Nous sommes obligés souvent de pousser un peu ces ordures pour trouver une place, afin de trouver le quotidien. Puisqu’on n’a pas de choix.

Malgré tout, les administrateurs des marchés nous donnent souvent des tickets à payer, et nous les payons régulièrement à leur niveau. On se demande comment est géré l’argent que nous payons, parce que les ordures nous entoure. Nous demandons encore une fois de plus à ces gérants de marchés, de penser à notre santé pour ramasser ces tas d’ordures autour de nous. »

Jacob Guilao

A propos de guineeline

Guineeline.com site d'information sur l'actualité guinéenne, politique, sportive, économique, société et divers. Guineeline l'information en un clic.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*