L’opposition ira aux élections locales sans corriger le fichier électoral, selon Aboubacar Sylla

Traduire la page - Translate this page

L’opposition ira aux élections locales sans corriger le fichier électoral, selon Aboubacar Sylla

A la fin de la quatrième journée du dialogue politique en Guinée, le porte-parole de l’opposition, Aboubacar Sylla, a fait le point des discussions de la journée axées sur le fichier électoral. Nous vous proposons le décryptage de nos confrères de guineenews, lisez…..

« Aujourd’hui, la question relative au fichier électoral nous a pris toute la journée. Le fichier électoral tel qu’il se présente aujourd’hui comporte énormément d’anomalies et des insuffisances. En l’état actuel, il ne devrait pas servir de base à des élections nationales. Par exemple, nous avons relevé la persévérance des doublons, des enfants mineurs, des ratios anormaux et le sur- enrôlement dans certains fiefs. Donc, ce fichier doit être revu fondamentalement. Nous avons décidé de mettre en place un nouveau comité technique pour améliorer plus en profondeur le fichier et proposer des éventuelles corrections. Le précédent avait produit un rapport ayant relevé des lacunes.

Autres questions soulevées, nous avons estimé que le cadre de dialogue a un statut lui permettant de faire des propositions, des recommandations ou inviter n’importer quelle institution à respecter le consensus issu de ce cadre de dialogue. Après avoir écouté le porte-parole de la mouvance, nous avons le sentiment que ce cadre de dialogue n’a même pas d’invitation, ni d’avis vis vis-à-vis d’une quelconque institution. Ceci un pose un problème par rapport à la crédibilité de ce cadre de dialogue, qui s’est transformé en un forum, qui délivre des avis consultatifs non- applicables. Dans ce cas, nous nous retournons dans le schéma des dialogues antérieurs.

Nous espérons que les engagements du président de la république seront nettement au-dessus des contestations, qui ont été faites aujourd’hui. Nous espérons qu’il saura amener et le gouvernement et les autres institutions à respecter le consensus qui en sortira.

Nous avons retenu d’aller aux élections locales avec ce fichier électoral sans lui apporter des corrections significatives. Parce que tout simplement lorsqu’il s’agit des élections locales, les insuffisances du fichier électoral sont non-déterminantes, non importantes. Les insuffisances du fichier ne pèsent pas fondamentalement sur la qualité des élections sur leur crédibilité et leur transparence quand il s’agit des élections locales. C’est pour ça que nous nous inscrivons dans une dynamique fondamentale d’amélioration du fichier voire même d’établissement d’un nouveau fichier, en tenant compte des standards internationaux, pour qu’il puisse servir aux élections nationales à venir, notamment les législatives de 2018 et la présidentielle de 2020 ».

A propos de guineeline

Guineeline.com site d'information sur l'actualité guinéenne, politique, sportive, économique, société et divers. Guineeline l'information en un clic.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*