Manifestations violentes à Conakry

Traduire la page - Translate this page

Manifestations violentes à Conakry

manif du 20 avril

Des gendarmes répriment des manifestants à Conakry

L’opposition guinéenne est redescendue lundi dans la rue, affrontant violemment les forces de l’ordre à Conakry, pour manifester contre la date des prochaines élections.

Le chef de l’opposition, Cellou Dalein Diallo, a en effet déclaré qu’il était « hors de question de suspendre les manifestations » sans annulation du calendrier qui prévoit les élections locales en 2016, après la présidentielle fixée à octobre 2015.

Cette fois-ci, la police a été déployée en masse, les violences de la semaine dernière ayant fait plusieurs morts. Elle a utilisé des gaz lacrymogènes contre les manifestants qui barricadaient les routes et brûlaient des pneus.

L’opposition affirme que le parti au pouvoir a utilisé l’excuse de la propagation de la maladie Ebola pour reporter les élections et tirer un avantage injuste de ce report.

bbc

A propos de guineeline

Guineeline.com site d'information sur l'actualité guinéenne, politique, sportive, économique, société et divers. Guineeline l'information en un clic.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*