Traduire la page - Translate this page

Massacres du 28 septembre 2009: Le ministre Check Sackho fait des promesses

Le ministre de la justice-garde sceaux a au cours d’une conférence de presse promis de veiller à l’indépendance des magistrats qui ont en charge du dossier du 28 septembre 2009. L’annonce a été faite ce lundi 30 juin dans les locaux du département de la justice.

Dans sa communication, le ministre de la justice-garde des sceaux, Check Sackho, a laissé entendre que la justice guinéenne fait son travail dans ce dossier contrairement à ce que pensent les gens. « C’est vrai, il y a de la lenteur. Toutes les parties civiles et les accusés ont été entendus. Il y a des détentions dans ce dossier », a déclaré le ministre guinéen de la justice. 

A en croire Check Sackho, en matière criminelle, les procédures sont très longues et ennuyeuses. « La justice guinéenne assume la pression, mais elle ne peut pas travailler comme la justice française ou suédoise. Je rassure que la justice sera rendue dans cette affaire pour la cohésion nationale », affirme-t-il.

Ensuite le ministre a émis son regrets face à la décision du Général Sékouba Konaté, de déposer une liste à la CPI. « Je suis d’entendre que le Général Konaté a remis une liste au procureur de la CPI. Si cette liste existe, il devrait mieux le remettre aux autorités judiciaires de la Guinée qui ont en charge du dossier », regrette Me Sackho.

Il a ensuite promis de veiller à l’indépendance des magistrats en charge du dossier. « Je veille simplement que les magistrats qui travaillent sur ce dossier, soient indépendants. Moi-même, je ne connais pas le contenu de la procédure en tant que garde des sceaux ».

Ibrahima Bah 

A propos de guineeline

Guineeline.com site d'information sur l'actualité guinéenne, politique, sportive, économique, société et divers. Guineeline l'information en un clic.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*