Mauritanie : des journalistes dans le collimateur de l’Etat

Traduire la page - Translate this page

Mauritanie : des journalistes dans le collimateur de l’Etat

Ils sont soupçonnés de faire partie d’un réseau de Ould Bouamatou, le milliardaire et opposant mauritanien en exil au Maroc.

Arrestations sans motifs et atteintes à la liberté d’expression et d’information en Mauritanie. En effet, la Direction de Répression des Crimes économiques vient de convoquer les journalistes Jedna Deida (Site Mauriweb), Moussa Samba Sy (Le Quotidien de Nouakchott), Babacar Baye N’Diaye et Mme Rella Bâ (Site Cridem) dans le cadre d’une enquête préliminaire sur « des crimes transfrontaliers » liée à l’arrestation début août 2017 de l’ancien sénateur Mohamed Ould Ghadda. L’enquête de la police économique viserait également à établir des liens avec l’opposant, le banquier Mohamed Ould Bouamatou, réfugié au Maroc depuis plusieurs années, et certains de ses proches.
Journalistes Mauritanie 1eda4
Le Parquet général de Mauritanie a annoncé de son coté «avoir mis la main sur des informations documentés relatives à l’implication de plusieurs personnes dans un projet visant à commettre des crimes transfrontaliers de grande ampleur, étrangers aux mœurs et aux valeurs de la société mauritanienne , dans un cadre structuré et organisé, cherchant à semer le désordre et à perturber la sécurité publique du pays».
Des descentes musclées …
Les forces de l’ordre ont fait une descente musclée au niveau de certains organes de presse, pour s’informer de leur mode de travail (production d’article, publication etc…). Interpellés individuellement, chacun des journalistes a eu à répondre sur le contenu de ses productions de presse, sa ligne éditoriale et ses sources de financement. Mamoudou Sy, président du Regroupement de la presse mauritanienne, s’est insurgé contre ces arrestations sans motifs, il a affirmé que « de tels comportements viennent démontrer le recul des libertés individuelles et prouvent le manque de sincérité dans le discours officiel qui prétend défendre les idéaux de démocratie dans le pays ».
Le regroupement de la presse mauritanienne a dénoncé l’ingérence flagrante du pouvoir dans les affaires internes des médias, dans l’exercice de leurs fonctions.
a lire aussi sur http://afriqueactualite.com/kiosque/6390-mauritanie-des-journalistes-dans-le-collimateur-de-l-etat#.WaayD9W0PIU

A propos de guineeline

Guineeline.com site d'information sur l'actualité guinéenne, politique, sportive, économique, société et divers. Guineeline l'information en un clic.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*