Nafissatou Diallo a ouvert un restaurant à New York

Traduire la page - Translate this page

Nafissatou Diallo a ouvert un restaurant à New York

Plus de deux ans après le dénouement de l’affaire du Sofitel, Nafissatou Diallo, l’ex-femme de chambre qui accusait DSK de viol, va bien, affirme son ancien avocat Douglas Wigdor. Elle est revenue à New York où elle a ouvert un restaurant, indique-t-il au micro de RTL, qui rapporte l’information ce lundi 2 février.
Nafissatou Diallo a investi une partie de l’argent que lui a versé Dominique Strauss-Kahn dans un établissement où elle propose des plats américains ou ouest-africains, précise Rémi Sulmont, correspondant de RTL à New York. Douglas Wigdor explique à RTL : « Elle et sa fille vont bien. Elles essaient de mener leur vie comme n’importe quel New-Yorkais. Elle a peut-être plus d’argent qu’elle n’a jamais eu, mais je sais de façon certaine qu’elle aurait préféré rester femme de chambre dans cet hôtel, et que rien de tout cela ne lui soit arrivé, parce qu’elle était heureuse. »
« Les gens peuvent accourir pour l’argent »
En décembre 2012, un accord aux termes confidentiels avait mis fin aux poursuites engagées au civil contre l’ancien patron du FMI. La somme que DSK a versée à la femme de chambre guinéenne est depuis resté secret.
« Dominique Strauss-Kahn ne voulait pas que tout le monde sache combien il avait donné à Madame Diallo, et Madame Diallo ne voulait pas que l’on sache combien elle avait reçu, car si les gens découvrent que vous êtes devenu millionnaire du jour au lendemain, ils peuvent accourir pour l’argent », explique l’ancien avocat de la plaignante.
Elle et sa fille vont bien. Elles essaient de mener leur vie comme n’importe quel New-Yorkais. Elle a peut-être plus d’argent qu’elle n’a jamais eu, mais je sais de façon certaine qu’elle aurait préféré rester femme de chambre dans cet hôtel, et que rien de tout cela ne lui soit arrivé, parce qu’elle était heureuse. »
« Les gens peuvent accourir pour l’argent »
En décembre 2012, un accord aux termes confidentiels avait mis fin aux poursuites engagées au civil contre l’ancien patron du FMI. La somme que DSK a versée à la femme de chambre guinéenne est depuis resté secret.
« Dominique Strauss-Kahn ne voulait pas que tout le monde sache combien il avait donné à Madame Diallo, et Madame Diallo ne voulait pas que l’on sache combien elle avait reçu, car si les gens découvrent que vous êtes devenu millionnaire du jour au lendemain, ils peuvent accourir pour l’argent », explique l’ancien avocat de la plaignante.
Si l’affaire du Sofitel est close pour Dominique Strauss-Kahn, il fait néanmoins l’actualité judiciaire en France ce lundi : à Lille s’ouvre le procès de l’affaire de proxénétisme dite du Carlton dans lequel l’ancien patron du FMI comparaît avec 13 autres prévenus.
Le Nouvel Obs

A propos de guineeline

Guineeline.com site d'information sur l'actualité guinéenne, politique, sportive, économique, société et divers. Guineeline l'information en un clic.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*