Opinion : Les élections communales doivent se tenir avant Septembre 2015.

Traduire la page - Translate this page

Opinion : Les élections communales doivent se tenir avant Septembre 2015.

Les textes de lois soutiennent la tenue des élections communales avant la présidentielle.

Le chronogramme des élections communales et communautaires publié le 11 Mars dernier par la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) ne respecte pas les textes de loi de la République de Guinée.

Dans l’ordre de la tenue de élections, la présidentielle doit avoir lieu le 11 Octobre 2014 et les Communales en Mars 2016. C’est-à-dire, 12 mois après. Sous prétexte que  cette institution organisatrice des élections en Guinée respecte la Constitution qui stipule à son article 28 que : « Le scrutin pour l’élection du président de la République a lieu quatre vingt dix jours au plus et soixante jours au moins avant la date d’expiration du mandat du président de la République en fonction». C’est bel et bien au courant du mois d’Octobre 2015.

Parfait ! Là, la Constitution est suivie.

Par ailleurs, qu’est ce qui explique la tenue des élections communales seulement un an après ?

La loi est pourtant favorable à l’organisation des élections locales en Septembre 2015 au plus tard. Le Code électoral stipule dans son article 114  que si le conseil communal a perdu, par le fait des vacances survenues, le tiers de ses membres, il est procédé à des élections complémentaires dans un délai de six (6) mois à compter de la dernière vacance.

Dans le même délai, des élections ont lieu en cas de dissolution du conseil et de démission de l’ensemble de ses membres.

Dans l’année qui précède le renouvellement général des conseils, des élections complémentaires ne sont obligatoires qu’au cas où le conseil a perdu la moitié de ses membres. Et le même article précise que les électeurs sont convoqués conformément aux dispositions de l’article 63.

Bon Sang ! Le paragraphe 2, n’est pas aussi clair ? As-t-on besoin de Victor Hugo, de Molière, de Corneille ou de je ne sais qui d’autre pour expliquer ce texte à la commission électorale nationale indépendante ?

Le chronogramme qui nous a conduits aux élections de 2010 n’était pas clair ?

Après la présidentielle doivent avoir lieu les élections législatives et puis les communales et communautaires ensuite l’installation des Institutions de la République.

Seulement, en partant d’une évidence que les conseils communaux soient dissous à ses 2/3 à la fin du mois de février, alors le renouvellement doit effectuer dans un délai de six mois au plus tard.

Ce qui démontre à suffisance, que les élections communales doivent avoir lieu avant le mois de Septembre prochain.

Pourquoi deux poids, deux mesures !

On ne doit pas utiliser une règle à moitié. Le mieux, c’est de l’appliquer à sa totalité pour bien apprécier sa valeur.

Attendons de voir jusqu’où la CENI nous mènera !

Boubacar II Bah, politologue

Tel : 664317816/655227171

E-mail : bbcar11@yahoo.fr

A propos de guineeline

Guineeline.com site d'information sur l'actualité guinéenne, politique, sportive, économique, société et divers. Guineeline l'information en un clic.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*