Ouattara amnistie Simone Gbagbo

Traduire la page - Translate this page

Ouattara amnistie Simone Gbagbo

Le président ivoirien Alassane Ouattara a décidé d’amnistier 800 personnes dont Simone Gbagbo, l’ex première dame de Côte d’Ivoire.

Le président ivoirien a fait cette annonce, lors de son discours à la nation, alors que le pays célèbre ce mardi ses 58 ans d’indépendance.

Alors qu’il était attendu sur la crise politique en cours qui mine la majorité, c’est sur un tout autre terrain qu’Alassane Ouattara s’est rendu en amnistiant, à la surprise générale, des centaines de prisonniers.

500 des 800 prisonniers visés sont d’ores et déjà en liberté provisoire ou bien en exil.

Les 300 autres, actuellement détenus, seront libérés prochainement, selon le président, qui a cité des noms, dont ceux de l’ex première dame et des figures du régime de Laurent Gbagbo.

Simone Gbagbo est incarcérée depuis 2011.

En 2015, elle avait été condamnée à 20 ans de prison pour « atteinte à la sureté de l’Etat »

En 2017, elle fut innocentée par la cour d’assises des accusations de crimes de guerre et crimes contre l’humanité, en lien avec des événements sanglants de la crise post-électorale.

Maître Rodrigue Dadjé s’est dit satisfait de la libération de Mme Gbagbo.

Mais ce dernier jugement avait été cassé le 26 juillet dernier par la cour Suprême d’Abidjan. Un nouveau procès était donc envisagé, avant que n’intervienne cette annonce inattendue du chef de l’Etat.

bbc

A propos de guineeline

Guineeline.com site d'information sur l'actualité guinéenne, politique, sportive, économique, société et divers. Guineeline l'information en un clic.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*