Ouverture à Conakry de la 3ème session de l’Assemblée Plénière de l’INIDH
Exif_JPEG_420

Traduire la page - Translate this page

Ouverture à Conakry de la 3ème session de l’Assemblée Plénière de l’INIDH

La 3ème session de l’Assemblée Plénière de l’Institution Nationale Indépendante des Droits Humains  (INIDH) a démarré ce mercredi 05 décembre 2018 à Conakry. L’ouverture de cette session qui se déroule du 5 au 26 décembre 2018, a été faite par le Ministre conseiller à la Présidence de la République en charge des relations avec les institutions, Elhadj Ibrahima Fofana.

Dans son discours d’ouverture de la cérémonie, le président de l’INIDH, Alya Diaby, a tout d’abord dit que cette session de son institution s’ouvre dans un contexte de crises et de violences ayant eu des conséquences fâcheuses sur la vie sans le respect des droits de l’homme, en particulier les droits à la vie et à l’éducation. Elle coïncide à la semaine du 70eme anniversaire de la déclaration universelle des droits de l’homme.

Avant d’informer  » à l’occasion des manifestations sociales et politiques en Guinée, l’INIDH a déployé des missions d’observation sur les allégations de violation des  droits de l’homme pendant le trimestre qui s’achève. Des rapports circonstanciels sur les dernières violences intervenues à Kindia le 16 octobre, dans Gueckedou, Macenta et dans d’autres localités ont été dressés. L’INIDH a également déployé des missions de monitoring pour s’assurer des conditions de détention dans les prisons ».

Pour finir, il a fait comprendre qu’aujourd’hui les combustibles ne sont plus brûlés sur la route, la liberté de la circulation de chaque citoyen s’exerce librement, grâce à la présence des corps habillés dans certains quartier sur le long de la route le prince. L’INIDH exige que cela continue, mais dans le respect de la loi et des libertés.

Jacob Kpézé Guilavogui

A propos de guineeline

Guineeline.com site d'information sur l'actualité guinéenne, politique, sportive, économique, société et divers. Guineeline l'information en un clic.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*