Quels États africains ont ratifié l’accord de Paris sur le climat ?

Traduire la page - Translate this page

Quels États africains ont ratifié l’accord de Paris sur le climat ?

L’accord de Paris sur le climat est entré en vigueur vendredi 4 novembre, trois jours avant l’ouverture de la COP 22 à Marrakech. Mais ce traité historique, censé permettre de contenir le réchauffement « bien en deçà de 2°C » n’a pas été ratifié par tous les pays engagés.

Sur 193 États signataires, ce mercredi 9 novembre, ils étaient 103 à l’avoir ratifié, dont 21 États africains. Parmi les derniers à avoir adopté l’accord de Paris : l’Afrique du Sud et la Sierra Leone le 1e novembre, le Gabon et São Tomé-et-Príncipe le 2 novembre, ou encore la Gambie, lundi 7 novembre.

En revanche, certains pays parmi les plus menacés par le réchauffement climatique, comme la Somalie et l’île Maurice, ont quant à eux ratifié le traité dès la cérémonie de signature de l’accord, le 22 avril 2016 au siège des Nations Unies à New-York.

D’autres se font encore attendre. À commencer par le Nigeria, grande puissance économique du continent, et aussi l’un des plus grands pollueurs. En décembre 2015 lors de la COP 21, Abuja avait déjà tardé à déposer ses engagements avant l’adoption de l’accord de Paris.

Le Nigeria n’est pas un cas isolé : l’Égypte, la Tunisie, l’Angola ou encore la RDC n’ont toujours pas ratifié l’accord.

Survolez la carte pour voir quels États africains ont ratifié l’accord de Paris :

A propos de guineeline

Guineeline.com site d'information sur l'actualité guinéenne, politique, sportive, économique, société et divers. Guineeline l'information en un clic.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*