Scrutin présidentiel en Guinée : « La CENI était moins prête qu’elle l’affirmait », affirme le chef de la MOE de l’UE

Traduire la page - Translate this page

Scrutin présidentiel en Guinée : « La CENI était moins prête qu’elle l’affirmait », affirme le chef de la MOE de l’UE

Lors d’un point de presse animé dans la journée de ce dimanche 11 octobre 2015, le chef des observateurs de la mission de l’union européenne pour le scrutin présidentiel en Guinée a fait l’état des lieux du déroulement du vote. Frank Engel a noté quelques anomalies et une fortement mobilisation des populations à la désignation par vote de leur président pour les 5 années à venir.

MOE ue

Engel, chef de la MOE de l’UE en Guinée

En ce qui concerne les problèmes, le chef des observateurs dit qu’il y a des complications manifestes en terme des possibilités pour les collaborateurs des bureaux de vote de retrouver leurs électeurs parce que la liste qu’ils détiennent ne se présente pas d’ordre logique, ni alphabétique, ni numérique. « Ce qui fait que chaque électeur doit être retrouvé quelque part dans la liasse de feuille dont ils disposent. Ça peut prendre du temps, hélas ! On pourra noter cela comme un problème. Logistiquement, je ne sais pas si on pourrait apporter une solution à cela, mais ça me paraît difficile. Il peut faire patienter les gens plus de temps souhaité mais ça n’empêche pas le bon déroulement du vote », estime le chef de la mission.

Engel a ensuite mentionné le retard accusé pour le démarrage du vote dans certains bureaux à Conakry et à l’intérieur du pays. Pour combler le retard, le chef des observateurs  propose que les BV soient dans l’obligation de laisser tout le monde voter, notamment ceux qui se sont présentés devant eux dans les délais légaux. Parce que précise-t-il, celui qui est là à 6 heures ne peut pas être renvoyé à 6 et demi au motif qu’il s’est présenté avant 6 heures.

Plus loin, il se demande comment la CENI qui se disait prête puisse présenter des listes qui ne sont pas classées par ordre alphabétique ?

Pour Engel, la commission électorale nationale indépendante était moins prête qu’elle l’affirmait.

Il y a eu de la mobilisation et de l’engouement de la part des électeurs. « Jusque là, nous voyons énormément des gens qui veulent voter et qui votent paisiblement. Globalement, partout à Conakry et à l’intérieur du pays, le vote se passe bien. C’est calme, c’est paisible. Ce qui me rassure énormément par rapport à ce qu’on a vu ces derniers jours. Le fait qu’il est midi et que tout ce passe dans le calme me réjouit énormément », a dit Frank Engel.

Toutefois, la MOE de l’UE estime que pour l’heure, les anomalies constatées ça et là, ne peuvent pas ‘’entacher la régularité du vote’’.

Oury Bah

 

A propos de guineeline

Guineeline.com site d'information sur l'actualité guinéenne, politique, sportive, économique, société et divers. Guineeline l'information en un clic.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*