Sékou Bembeya Diabaté : « Le peuple n’a pas été satisfait de ce qui s’est passé lors de l’investiture du président Alpha Condé »

Traduire la page - Translate this page

Sékou Bembeya Diabaté : « Le peuple n’a pas été satisfait de ce qui s’est passé lors de l’investiture du président Alpha Condé »

Votre quotidien en ligne a rencontré cette semaine le musicien, guitariste guinéen, Sékou Bembeya Diabaté et cofondateur du groupe Bembeya Jazz national. Cette star de la musique africaine est à la fois chef d’orchestre, auteur, compositeur et arrangeur.

Le grand guitariste soliste vous explique ici le choc engendré lors de la prestation du serment du président Alpha Condé, le 14 décembre 2015, au palais Mohamed V de Conakry.

L’artiste se dit stupéfait et confus du comportement des programmateurs lors de la dite cérémonie. Selon Sékou Bembeya, son groupe et lui ont été ignorés et laissés pour compte, malgré le succès historique qu’ils continuent de porter à travers le monde entier.

Lisez l’extrait du décryptage réalisé par guineeline.com

« Là où on était installé, lors de l’investiture, on était dans une salle. Les personnalités venaient nous dépasser. Il y a même un garde de corps qui m’a dit « mais, c’est ici où on vous a mis, et que les chefs d’Etat sont en train de vous demander ? ». J’ai répondu « oui », parce que je pensais que les chefs d’Etat allaient venir manger là-bas. Et c’est après que j’ai compris qu’ils ne venaient pas.

Je ne suis contre personne. Mais si les étrangers arrivent en Guinée, ils ont généralement besoin de voir des artistes, mais surtout les quatre groupes : les Ballets africains, l’ensemble instrumental, les Amazones et les Bembeya Diazz. Mais, c’est dommage aujourd’hui que ces grandes personnalités viennent en Guinée et qu’ils ne voient pas tous ces groupes. Alors qu’elles ont le souvenir de ceux-ci. Sauf peut-être que les ballets africains qui apparaissent des fois. Ils n’ont vu ni l’ensemble instrumental, ni les amazones, ni les Bembeya Diazz.

Alors, moi j’appelle à la conscience de ceux qui font la programmation, de tout faire à ce que les personnalités voient ce qu’ils ont attendu depuis longtemps. C’est pourquoi vous n’avez pas vu notre image.

Alors que les quatre groupes que je viens de citer n’existent dans aucun pays africain. Et la Guinée a la chance que ces groupes soient connus à travers le monde. Et quand moi j’arrive dans certains pays, les gens demandent après les Bembeya Diazz. Et quand ils viennent en Guinée, ils ne les voient pas. Comment les guinéens peuvent comprendre cela. Le peuple n’a pas été content de ce qui s’est passé lors de l’investiture. Et beaucoup m’en ont parlé.

D’ailleurs, je n’ai jamais parlé à mon nom personnel, ni au nom de Bembeya Diazz, mais plutôt au nom de la nation guinéenne. Tout pays a un représentant dans chaque domaine d’activité : culturel, sportif ou politique.

Pour vous citer un cas spécifique, le président sénégalais Macky Sall était venu en Guinée pour faire un séjour. A son retour au Sénégal, pendant les derniers discours avant de s’envoler, il a dit que tout s’est bien passé sauf qu’il y avait une fausse note. Les gens se sont demandé quelle était cette fausse note. Puisque, pour lui, s’il vient en Guinée, c’est pour manger et danser avec les Bembeya Diazz. Mais, tel n’a pas été le cas. Alors, je ne peux que citer cet exemple frappant.

Après, ce même président a invité son grand frère Alpha Condé pour trois jours au Sénégal. Là aussi aucun groupe national n’est parti. Je profite de votre micro pour demander au guinéen d’être patriote pour faire l’honneur de la Guinée. Et ceux qui font aussi l’honneur de la Guinée soient mis à leur place.

J’espère qu’en matière de culture, la Guinée reviendra comme elle était hier. Car, l’harmonie et le rythme musicaux qui sont en Guinée, ne sont dans aucun pays. On a plein d’harmonies chez nous. Et je souhaite que cela soit mis en valeur. »

Transcrit par Younoussa Sylla

A propos de guineeline

Guineeline.com site d'information sur l'actualité guinéenne, politique, sportive, économique, société et divers. Guineeline l'information en un clic.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*