Traduire la page - Translate this page

Sénégal : « On nous tue, on ne nous déshonore pas ! » Macky Sall dope les Lions

Le président Macky Sall a procédé à la remise du drapeau national aux Lions de la Téranga pour la Coupe du Monde de Football. Comme à l’accoutumée, le Chef de l’État a donné des conseils aux joueurs. Pour marquer les esprits, Macky Sall a emprunté la devise de l’armée.

«Mes chers Lions, je vous demande de donner une belle image du Sénégal et de faire sienne la devise de notre Armée nationale : ’’On nous tue, on ne nous déshonore pas’’».

La Coupe du monde démarre le 14 juin et les jeux vont se poursuivre jusqu’au 15 juillet 2018. Macky Sall vient de mettre la barre au sommet ce jeudi.

Macky Sall a tenu un discours qui galvanise. Il a rappelé aux joueurs la performance inattendue du Sénégal lors de la Coupe du Monde 2002, dans laquelle participait Aliou Cissé actuel entraîneur des Lions.

Le Chef de l’Etat demande ainsi aux Lions de prendre au sérieux match après match. «Prenez chaque match comme une finale. Repoussez les limites du possible. Ayez faim de victoire, de gloire et de mérite en allant jusqu’au bout de votre rêve.»

Jouer avec éclat, honneur et combativité

Présent à la cérémonie, Me Augustin et ses collaborateurs étaient à côté des Lions pour les encourager. Devant deux, Macky Sall a rappelé aux joueurs qu’ils doivent représenter fièrement leur pays. Il les exhorte ainsi de jouer avec « éclat, honneur et combativité » pour porter les couleurs de leur pays aussi loin que possible.

«Je ne vous fixe alors aucune limite, sinon allez le plus loin possible dans la compétition. En votre qualité de dignes représentants de notre Peuple, vous avez l’impérieux devoir, à la suite de la génération de 2002, de hisser encore plus haut le nom et l’image du Sénégal à travers le monde. Vous en êtes capables. Vous en avez les potentiels et les moyens».

Sadio Mané, l’absent le plus présent de la cérémonie

Pour le président, les joueurs ne doivent se fixer aucune limite. C’est ainsi qu’il a pris l’exemple de Sadio Mané, absent de la cérémonie pour les besoins de la finale de la Ligue des Champions.

«N’ayez pas peur. Toutes les équipes se valent. La preuve : votre coéquipier, Sadio Mané, absent de cette cérémonie, doit disputer avec Liverpool la finale de la Ligue des Champions dans deux jours».

afrikmag

A propos de guineeline

Guineeline.com site d'information sur l'actualité guinéenne, politique, sportive, économique, société et divers. Guineeline l'information en un clic.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*