Sensibilisation contre Ebola : le ministère de la jeunesse lance sa 2ème offensive

Traduire la page - Translate this page

Sensibilisation contre Ebola : le ministère de la jeunesse lance sa 2ème offensive

Après la première phase qui a mobilisé plus de 2 mille jeunes sensibilisateurs à Conakry, le ministère de la jeunesse et de l’emploi des jeunes vient de lancer la 2ème phase de cette campagne de sensibilisation contre Ebola. C’était lors d’un point de presse animé ce vendredi à la maison commune des journalistes.

Moustapha Naïté, ministre de la jeunesse et de l’emploi jeunes affirme que la première phase qui correspondait aux exigences du chef de l’Etat a été un succès sans précédent. C’est pour cela que la seconde phase couvrira toute l’étendu du territoire.

Sur la présentation de ce projet dénommé ‘’Stop Ebola’’, le ministre laisse entendre que 15 mille jeunes volontaires seront recrutés pour servir la nation dans la lutte contre cette épidémie qui continue à faire des victimes dans le pays.

« Nous devons lutter contre la psychose, la méconnaissance de la maladie et prôner l’isolement précoce des cas identifiés », souligne-t-il. Et de poursuivre que contribuer efficacement à briser la chaîne de contamination de la fièvre à travers une sensibilisation à l’échelle nationale est l’objectif principal de ce projet.

« Nous devons sélectionner, former et déployer 15 mille jeunes volontaires qui vont informer et sensibiliser sur l’usage du numéro vert (115), procéder à une sensibilisation constante  et mettre en place un système d’alerte », précise M. Naïté.

Les jeunes qui seront déployés à partir du 29 Novembre prochain vont à travers la mobilisation et des actions locales sensibiliser tous les guinéens deux fois par semaine pendant deux mois  pour un impact réel.

A travers des sensibilisations de porte à porte et des animations mobiles de proximité (projection d’un reportage sur des écrans et diffusion dans des taxis et minibus 2 fois par semaine) dans toutes les localités du pays.

Parlant de la répartition de ces jeunes à travers les différentes localités du pays, le ministre de la jeunesse et de l’emploi des jeunes précise que Conakry aura 5300 jeunes, N’zérékoré 2500, Kindia 2200, Mamou 700, Labé 500, Faranah 1000 et Kankan 1800 jeunes.

Sur les moyens à déployer pour la réussite de cette campagne, le ministère et les partenaires financiers, notamment l’UNICEF et Plan Guinée comptent donner 50 000 GNF par jour et par sensibilisateur sur toute l’étendu du territoire national.

Mohamed Ag Ayoya, représentant résident de l’UNICEF en Guinée affirme quant à lui que c’est grâce à la réussite de la première phase et la représentativité de la jeunesse en Guinée que son institution finance ce projet. Il laisse entendre que l’UNICEF attend beaucoup de ces jeunes qui seront recrutés parce qu’il est temps selon lui de rompre la chaîne de propagation dans les zones touchées.

Dans la même logique, M. Francis Salla Diakanda, représentant de Plan Guinée, a remercié le ministère de la jeunesse pour l’initiative et souligne la nécessité de rompre la chaîne de propagation.

Fatoumata Soumah

A propos de guineeline

Guineeline.com site d'information sur l'actualité guinéenne, politique, sportive, économique, société et divers. Guineeline l'information en un clic.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*