Sur 361.000 vignettes commandées pour 2017, 151.000 sont déjà vendues

Traduire la page - Translate this page

Sur 361.000 vignettes commandées pour 2017, 151.000 sont déjà vendues

C’est du moins ce qu’affirme le Ministre du budget, Mohamed Lamine Doumbouya lors d’une rencontre avec les responsables des établissements bancaires et le service Orange Money, ce mercredi, 16 août 2017, dans la salle de conférence du Ministère des Finances.

Objectif, faire le point avec les établissements bancaires et Orange Money qui accompagnent le Ministère du Budget dans la mobilisation des recettes par la vente des vignettes.

A la fin de cette rencontre, le Ministre du budget, Mohamed Lamine Doumbouya, a fait savoir que le but de cette rencontre est de faire le point avec les partenaires qui l’accompagnent dans l’exercice de mobilisation des recettes par la vente des vignettes.

Sur le niveau d’avancement il précise : « A date, les choses vont bon train, car nous avons des résultats évidents. Sur 361.000 vignettes commandées pour cette année 2017, 151.000 déjà sont vendues pour un montant de 37.000.000.000 GNF, auxquelles il faut ajouter les pénalités qui reviennent pour 50% aux agents des impôts et pour 50% aux services de sécurités notamment la police. D’ici le 31 décembre 2017, il faudrait que nous arrivions à vendre les 361.000 vignettes et avec le concours de la police nous arriverons à les vendre. »

Parlant des difficultés rencontrées dans les opérations de vente de vignettes cette année, Monsieur Doumbouya, souligne qu’il y a eu quelques difficultés qui seront  corrigé à l’avenir.

La première difficulté est le fait que certains engins ont les mêmes marques d’immatriculation et cela constitue des pertes de recettes pour le budget. Pour rectifier le tir le ministre affirme que désormais il faudrait que chaque véhicule ait sa plaque d’immatriculation.

« Il y a l’achèvement de certaines vignettes à l’intérieur du pays. Les banques souscrivent à des polices d’assurance pour pouvoir acheminer ces vignettes, cela n’est pas intégré dans leur coût. Aussi avoir la même vision juridique, c’est-à-dire le même niveau de formation pour ceux qui vendent.  Nous avons pris l’engagement à ce que les contrats soient signés au même moment et que les partages d’informations se font au même moment», explique Lamine Doumbouya.

Pour le responsable du département stratégique d’Orange Money, Ismaël Magassouba, le partenariat entre le Ministère du Budget et Orange Money dans le cadre de la vente des vignettes, est très enrichissant. Car à date dit-il, cela a permis de mieux sécuriser les recettes de l’Etat et c’est aussi une fierté, avec l’avantage qu’on a d’être présent dans toutes les localités de la Guinée. On pense que les difficultés soulevées cette année dans l’acheminement des recettes à l’intérieur du pays seront corrigées d’ici 2018 sur on pohttps://mail.google.com/mail/u/0/#sent/undefined?compose=15deb638fcbc6ac7urra.

Jacob Guilavogui

A propos de guineeline

Guineeline.com site d'information sur l'actualité guinéenne, politique, sportive, économique, société et divers. Guineeline l'information en un clic.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*