Attentat de Strasbourg : ce que l’on sait de l’opération dans laquelle Cherif Chekatt a été abattu
Rescue teams work at the scene of shooting in Strasbourg, France, December 11, 2018. REUTERS/Vincent Kessler

Traduire la page - Translate this page

Attentat de Strasbourg : ce que l’on sait de l’opération dans laquelle Cherif Chekatt a été abattu

Sa cavale est terminée. Cherif Chekatt a été tué lors d’une opération des forces de l’ordre, jeudi 13 décembre dans la soirée, à Strasbourg. Cela faisait deux jours que le suspect de l’attaque de Strasbourgmardi était introuvable.

Il s’était réfugié dans le sud de Neudorf

Après avoir semé la mort et la terreur en plein centre-ville de Strasbourg, Cherif Chekkat s’était réfugié au sud du quartier de Neudorf, où les forces de l’ordre avaient perdu sa trace mardi soir, selon des sources policières à franceinfo.

Il a ouvert le feu à l’arrivée des policiers

Cherif Chekkat a trahi sa cachette jeudi en sortant d’un bâtiment, a expliqué Christophe Castaner lors d’un premier point-presse après cette opération. Le suspect a croisé à 21 heures un équipage de police composé de trois fonctionnaires de la police nationale, qui passait rue Lazaret.

Ils ont aperçu un individu qui déambulait sur la voie publique, au niveau du 74, rue Lazaret. Cet individu correspondait au signalement de la personne recherchée depuis mardi soir”, a indiqué le ministre de l’Intérieur. “Ils l’ont interpellé et, au moment de cette interpellation, celui-ci s’est retourné, faisant face aux fonctionnaires de police en tirant”, a précisé Christophe Castaner.

Il a été abattu par un tir de riposte

Cherif Chekatt a été tué par un tir de riposte venant des policiers. Aucun policier n’a été blessé lors de l’échange de tirs.

 

A propos de guineeline

Guineeline.com site d'information sur l'actualité guinéenne, politique, sportive, économique, société et divers. Guineeline l'information en un clic.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*