Burundi : Pierre Nkurunziza est décédé à la suite d’un « arrêt cardiaque »

Traduire la page - Translate this page

Burundi : Pierre Nkurunziza est décédé à la suite d’un « arrêt cardiaque »

Le président Pierre Nkurunziza, après avoir voté lors du référendum constitutionnel le 17 mai 2018.

Le président du Burundi, Pierre Nkurunziza, est décédé lundi, selon un communiqué du gouvernement.

Le gouvernement du Burundi a annoncé ce mardi « le décès inopiné » de Pierre Nkurunziza, président sortant du Burundi, survenu lundi 8 juin à l’hôpital du Cinquantenaire de Karuzi, à la suite d’un « arrêt cardiaque ».

Dans la nuit de samedi à dimanche, Pierre Nkurunziza « a senti un malaise et s’est vite rendu à l’hôpital de Karuzi pour se faire soigner ». Mais si, selon le communiqué officiel, « son état de santé s’est amélioré » le dimanche, il a été victime d’un arrêt cardiaque dans la matinée du lundi.

« Une réanimation immédiate a été entreprise par une équipe multidisciplinaire de médecins pendant plusieurs heures avec une assistance cardio-respiratoire », précise le gouvernement burundais. Mais « l’équipe médicale n’a pu récupérer le patient ».

Jeuneafrique

A propos de guineeline

Guineeline.com, site d'informations sur l'actualité politique, économique, sportive, sociétale, culturelle et de faits divers. Guineeline l'information en un clic.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*