POLITIQUE

Violents combats entre rebelles au Tchad

tchad-affrontement

Au moins 60 personnes ont perdu la vie lors des combats dans le nord du Tchad. Les affrontements entre rebelles tchadiens et soudanais ont eu lieu sur le site aurifère de Kouri Bougoudi, dans l’extrême nord du Tchad indique plusieurs sources sécuritaires. Les deux groupes armés sont le CCMSR (Conseil de commandement militaire pour le salut de la République) un ... Lire la suite »

Pour la Céni, il n’est pas question “d’annuler l’élection”

ceni-rdc

La Commission électorale nationale indépendante (Céni) de la RDC exhorte le Conseil de sécurité des Nations unies à soutenir le candidat déclaré vainqueur de la présidentielle congolaise. “Pour les contentieux, il n’y a que deux options : soit confirmer les résultats de la Céni, soit annuler l’élection. Annuler l’élection voudrait dire que les institutions en place se poursuivraient”, a souligné ... Lire la suite »

Grève des enseignants en Guinée: voici les 12 points de l’accord signé entre le SLECG et le Gouvernement

aboubacar-soumah_6

Comme annoncé précédemment, le gouvernement guinéen et le SLECG ont signé tard jeudi, 11 janvier 2019, le protocole d’accord annoncé depuis plusieurs jours. Cet accord qui permet de mettre fin à la grève des enseignants comprend 12 points, dont votre quotidien vous propose de lire. 1- Le dégel exceptionnel des salaires des enseignants pendant la période de grève, octobre, novembre et ... Lire la suite »

RDC: encore beaucoup d’incertitudes après la victoire proclamée de Tshisekedi

rdc-élection

En République démocratique du Congo (RDC), la Commission nationale devait annoncer ce jeudi la publication des résultats des législatives nationales, finalement, rien. Encore de l’incertitude au lendemain de la première alternance annoncée dans le pays avec Félix Tshisekedi proclamé président élu à la présidentielle devant un autre opposant, Martin Fayulu qui conteste déjà ces résultats. Même si ce n’est pas ... Lire la suite »

Martin Fayulu: «C’est un véritable putsch électoral» en RDC

fayulu

L’opposant Martin Fayulu, crédité par la Céni de 34,8% des voix contre 38,57% à Félix Tshisekedi, dénonce un « putsch électoral », quelques heures après que M. Tshisekedi a été proclamé vainqueur de l’élection présidentielle en RDC. Il répond aux questions de Florence Morice. RFI : Comment réagissez-vous à ces résultats à la présidentielle qui vous place deuxième derrière Félix Tshisekedi ? Martin ... Lire la suite »

L’UDPS nie toute alliance Tshisekedi-Kabila

Tshisekedi

“Il n’y a eu aucun accord entre Joseph Kabila et Félix Tshisekedi”, a déclaré le porte-parole de Félix Tshisekedi, Claude Ibalanky. Selon lui, il ne peut y avoir transfert de pouvoir sans pourparlers entre les différents camps. Le porte-parole de Félix Tshisekedi a expliqué la teneur des discussions entre l’opposant, déclaré vainqueur de la présidentielle par la Céni et le ... Lire la suite »

Félix Tshisekedi déclaré vainqueur de la présidentielle en RDC

tsisékedi

Félix Tshisekedi a été déclaré vainqueur de la présidentielle du 30 décembre en République démocratique du Congo. Il emporte le scrutin avec 38,6% des voix, devant Martin Fayulu, deuxième avec 34,8%, selon la Commission électorale. Le dauphin de président sortant Joseph Kabila, l’ex-ministre de l’Intérieur, Emmanuel Ramazani Shadary, n’arrive qu’en troisième position avec 23,8%. C’est un événement historique en République ... Lire la suite »

Guinée: Alpha Condé nomme plusieurs Généraux de l’armée comme ambassadeurs

alpha c

Le Président de la République vient de nommer plusieurs cadres dont des hauts gradés de l’armée comme ambassadeurs. le décret lu sur les ondes des médias d’Etat ce lundi 07 janvier 2019. Les hauts cadres dont les noms suivent sont nommés ambassadeurs extraordinaires et plénipotentiaires de la République de Guinée dans les pays ci-après : Madame Awa Diakité Kaba, précédemment ambassadeur extraordinaire et ... Lire la suite »

Au Gabon, les putschistes du 7 janvier ont justifié leur tentative de coup de force par l’état de santé d’Ali Bongo, toujours en convalescence au Maroc. Dans leur message, diffusé ce matin sur les ondes de la radio nationale, ils disaient réagir à l’allocution télévisée du président le 31 décembre. Leur porte-parole, le lieutenant Kelly Ondo Obiang expliquait que ces voeux à la nation avaient « renforcé leurs doutes sur la capacité du président à assumer les lourdes tâches liées à sa fonction ». Ali Bongo poursuit sa convalescence à Rabat, la capitale du Maroc, après plus d’un mois d’hospitalisation en Arabie saoudite pour un accident vasculaire cérébral survenu le 24 octobre dernier. Le chef d’Etat gabonais se trouve donc à l’étranger depuis deux mois en tout. Après un séjour à l’hôpital militaire de Rabat, Ali Bongo se trouve depuis début décembre quelque part dans une résidence privée de la capitale marocaine, dont l’adresse n’est pas publique. Au bout d’une impasse bordée de villas dans le chic quartier des Ambassadeurs, une des résidences d’Ali Bongo se cache derrière de hauts murs et des grands arbres et bananiers. « Cela fait deux jours qu’Ali Bongo n’est pas venu », assurent deux gardiens de la même rue qui l’ont vu passer en Mercedes. D’autres ajoutent que cette villa est réservée à la femme du président. Quelques rues plus loin, l’énorme demeure d’Omar Bongo, son père et prédécesseur, s’impose. Difficile alors de savoir exactement où se trouve le président gabonais, parmi les multiples villas qui appartiennent aux Bongo, très proches de la famille royale marocaine. Le président gabonais a été reçu par son ami de jeunesse, le roi Mohammed VI. Une vidéo de quelques secondes a immortalisé cet entretien, où l’on voit le président en djellaba grise discuter lentement avec le souverain. Le Maroc a d’ailleurs l’habitude d’accueillir des dirigeants africains en convalescence. Vacance du pouvoir Très discret pendant son séjour, c’est aussi dans sa résidence privée de Rabat qu’Ali Bongo a reçu une délégation gabonaise de haut niveau et qu’il a fait son discours de voeux à la nation le 31 décembre, sa première prise de parole publique d’Ali Bongo, d’une durée de quatre minutes. Dans son discours, le dirigeant faisait très explicitement référence à son état de santé. Ali Bongo reconnaissait avoir traversé une période difficile tout en tentant de rassurer. « Aujourd’hui, je vais mieux et me prépare à vous retrouver très vite », expliquait-il. Aucune information n’a en revanche filtré sur la date de son retour au pays. Officiellement, la vacance du pouvoir n’a pas été déclarée. La Cour constitutionnelle gabonaise a transféré une partie de ses pouvoirs au Premier ministre et au vice-président. Mais cette absence prolongée d’Ali Bongo agace au sein la sphère politique gabonaise. Pour preuve, quelques heures avant ses voeux à la nation, 44 partis d’opposition ont uni leurs voix pour réclamer une transition de deux ans.

ali_bongo

Au Gabon, les putschistes du 7 janvier ont justifié leur tentative de coup de force par l’état de santé d’Ali Bongo, toujours en convalescence au Maroc. Dans leur message, diffusé ce matin sur les ondes de la radio nationale, ils disaient réagir à l’allocution télévisée du président le 31 décembre. Leur porte-parole, le lieutenant Kelly Ondo Obiang expliquait que ces voeux à ... Lire la suite »

Mur et «shutdown»: Trump va s’adresser à la nation, et se rendre à la frontière

trump suhutdown

Le président américain s’adressera ce mardi 8 janvier 2019 à la nation. Une décision annoncée lundi par la Maison Blanche. Donald Trump entend plaider pour la nécessité de construire un mur à la frontière mexicaine, alors que l’administration fédérale entre dans sa troisième semaine de paralysie partielle. Les démocrates refusent de débloquer la somme requise pour la construction de cet ... Lire la suite »