Déficience visuelle : Du matériel pour Kankan et Nzérékoré

Traduire la page - Translate this page

Déficience visuelle : Du matériel pour Kankan et Nzérékoré

Le 27 décembre, le ministère de la Santé a reçu un don de matériels roulants, de médicaments et du matériel médical de la part de Lions Club International. Ce don intervient dans le cadre d’un projet dit SF 1686 de l’Ong visant à prévenir la cécité, améliorer la qualité de vie des aveugles et malvoyants. Selon la coordinatrice du projet, Mariame Tounkara Diallo, Lions Club International œuvre dans cinq domaines : la vue, le diabète, la mal nutrition, le cancer infantile et l’environnement. Le don est composé de « deux pick-up, 10 motos, des équipements et produits médicaux d’une valeur de 200 000 dollars. Ces équipements serviront aux structures sanitaires de l’intérieur du pays, notamment de la Haute Guinée et de la Guinée Forestière. Dans ces régions, Lions Club investit depuis 2012 où il a équipé en matériel de pointe pour les opérations de cataracte, les centres hospitaliers de Faranah, Kankan, Siguiri, Macenta et Nzérékoré ». Pierre Luis Lamah, point focal de la santé oculaire au Ministère de la Santé souligne que si le projet avance, il pourrait organiser aussi des dépistages de troubles visuels dans les écoles, renforcer la collaboration entre diabétologues et ophtalmologues pour améliorer son efficacité.

« Les dix motos sont destinées aux services d’ophtalmologie des districts des régions sanitaires de Kankan, Faranah et Nzérékoré. Ces moyens logistiques seront utilisés dans la stratégie avancée du suivi de la cataracte et en faveur des communautés rurales et les populations démunies. Les équipements ophtalmiques de consultations sont destinés à la création des unités ophtalmologiques à Lola et Yomou pour que les services d’ophtalmologie soient plus près des malades ». L’appareil de champ visuel pour le suivi des malades qui souffrent de glaucome va au service d’ophtalmo de Kankan. Le ministre d’Etat à la Santé, Edouard Niankoy Lamah, a précisé que même si le glaucome existe partout en Guinée, la région de la savane est une région où il y a énormément de problèmes d’ophtalmo.

Cette stratégie dite avancée, consiste à se déplacer pour dépister et prendre en charge les aveugles et malvoyants à domicile : « Les motos permettent d’appliquer cette stratégie, c’est plus efficace. Notre pays est parmi les plus pauvres, il faut avoir le courage de le dire. Les malades se trouvent dans les milieux ruraux, il faut se déplacer pour les soigner à domicile. La même méthode a servi à éradiquer la lèpre, la trypanosomiase, et contrôler la fièvre jaune », dit le Ministre. Et de conclure que si la vie est belle, c’est quand on voit. Selon l’OMS, on estime à 180 millions le nombre de gens qui souffrent de handicap visuel dans le monde, dont près de 45 millions sont aveugles. Et 9 aveugles sur 10 vivent dans les pays en développement. Près de 60% d’entre eux se trouve en Afrique subsaharienne, en Chine et en Inde. Plus de 50% des 45 millions d’aveugles du monde souffre de cataracte. Les autres souffrent de glaucome, le trachome, l’onchocercose (également connue sous le nom de cécité des rivières) ou de différentes pathologies entraînant une cécité de l’enfant. Selon des estimations de l’OMS, environ 80% des cas de cécité dans le monde sont évitables.

Oumar Tély Diallo

A propos de guineeline

Guineeline.com site d'information sur l'actualité guinéenne, politique, sportive, économique, société et divers. Guineeline l'information en un clic.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*