Des incidents aux élections municipales ivoiriennes

Traduire la page - Translate this page

Des incidents aux élections municipales ivoiriennes

Des incidents ont émaillé les élections municipales à Port-Bouet et Grand-Bassam, deux des quatre communes de la Côte d’Ivoire où le vote du 13 octobre avait été annulé.

Les élections de ce dimanche concernent également deux régions du pays. La sécurité était le principal enjeu de ce scrutin organisé après les troubles observés lors des élections du 13 octobre qui avaient fait cinq morts.

Malgré quelques tensions, le scrutin s’est bien déroulé, selon Gervais Koulibaly, le deuxième vice-président de la commission électorale nationale indépendante ivoirienne.

“Il y a eu une montée de la tension par-ci, par-là. Elle a été vite jugulée par les forces de défense et de sécurité, qui sont venues en très grand nombre”, a-t-il dit à la BBC.

Le vote s’est déroulé dans le calme, dans les quatre autres communes et deux régions de Côte d’Ivoire concernées par ce scrutin.

L’enjeu politique est faible pour ces élections municipales qui ne modifieront pas l’équilibre issu du scrutin du 13 octobre largement remporté par le parti au pouvoir, le RHDP. Le principal parti d’opposition, le PDCI, avait néanmoins fait un bon score.

bbc

A propos de guineeline

Guineeline.com site d'information sur l'actualité guinéenne, politique, sportive, économique, société et divers. Guineeline l'information en un clic.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*