Giinée: la SAG annonce l’arrêt de ses activités minières à Siguiri.

Traduire la page - Translate this page

Giinée: la SAG annonce l’arrêt de ses activités minières à Siguiri.

Menacée par la communauté, la SAG demande l’arrêt progressif de ses activités minières et contrats individuels à Siguiri jusqu’à nouvel ordre, selon nos confreres de guineenews ce vendredi 15 novembre 2019.

En effet, cette situation fait suite à l’envahissement des mines de la SAG par la communauté de Fatoya empêchant le déroulement des activités de ladite société depuis la matinée de ce vendredi.

Joint au téléphone par nos confrères, le directeur général Abdourahmane Diaby donne des précisions.

 « Nous allons arrêter progressivement les extractions, le sondage, le contrôle de terrain des activités minières à Siguiri. Pour l’arrêt de l’usine, des dispositions ont été prises à partir de ce 15 novembre 2019. Et nous suspendons les contrats de sous-traitance, de prestations et de contrats individuels. Exception faite pour le service minimum dans le département. Les responsables des centrales électriques sont instruits d’arrêter progressivement la fourniture du courant. »

Concernant les motifs, il dit être victime d’une menace de la communauté les empêchant de travailler.

 « Depuis 6 heures du matin, les communautés du district de Fatoya ont envahi nos mines. Donc, après concertation avec la hiérarchie et par rapport à la sécurité qui est notre première valeur. Nous avons pris cette disposition. » Abdourahmane Diaby DG de la SAG.

Le ministre des mines Abdoulaye Magassouba est injoignable pour le moment. Mais un responsable du département des mines requérant l’anonymat dit que le ministère des mines est en train de gérer la crise avec la communauté.

 Il faut signaler que la ville de Siguiri est  dans une grande déception après cette nouvelle qui a des conséquences néfastes sur le plan économique.

A propos de guineeline

Guineeline.com site d'information sur l'actualité guinéenne, politique, sportive, économique, société et divers. Guineeline l'information en un clic.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*