Guinée : les gardes pénitentiaires en grève

Traduire la page - Translate this page

Guinée : les gardes pénitentiaires en grève

Les gardes pénitentiaires guinéens sont en grève. Ce débrayage qui a été déclenché ce lundi 26 mars 2018 concerne tous les centres pénitenciers du pays.

Dans un avis de grève adressé au ministre de la justice, la commission de suivi et de discipline du personnel pénitentiaire a énuméré 6 points de revendications qui tournent essentiellement au tour de l’amélioration des conditions de vie et de travail.

Ces 6 points de revendication sont : le ravitaillement du personnel en denrées alimentaires ; l’application pleine et entière des acquis du statut particulier du personnel pénitentiaire ; le planning immédiat de formation du personnel pénitentiaire ; l’équipement ; l’attribution des grades et la prise en charge de 54 bénévoles.

Ce lundi, une commission de négociation a été mise en place pour trouver une solution.  Après une première manche de négociation, les différents acteurs (ministère de la justice et la commission de suivi et de discipline du personnel pénitentiaire), aucune solution n’a été trouvée, chaque acteur campant sur sa position.

Cette grève des agents pénitentiaires pourrait entrainer de lourdes conséquences. Ce lundi, plusieurs accusés ou prévenus n’ont pas eu droit à la justice au niveau des cours et tribunaux parce que l’administration pénitentiaire est à l’arrêt.

Vu que chaque partie campe sur sa position, on est tenté de dire que cette grève pourrait durer encore.

Nous y reviendrons

Karim Camara

A propos de guineeline

Guineeline.com, site d'informations sur l'actualité politique, économique, sportive, sociétale, culturelle et de faits divers. Guineeline l'information en un clic.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*