Le Sénégal pourrait se positionner sur la CAN… 2023 ou 2027

Traduire la page - Translate this page

Le Sénégal pourrait se positionner sur la CAN… 2023 ou 2027

Le Sénégal souhaite organiser la Coupe d’Afrique des nations de football, a confirmé son ministre des Sports Matar Bâ, ce 25 janvier 2019. Ce dernier n’exclut pas le fait que son pays se positionne sur la CAN 2023, si les Ivoiriens refusent d’abriter cette édition. La CAN 2027, non-attribuée, reste également une alternative, après que la Guinée ait refusé de co-organiser la phase finale 2025.

Le Sénégal ne désarme pas dans son ambition d’organiser la Coupe d’Afrique des nations de football. Deux semaines après le président de la Fédération sénégalaise de football (FSF) Augustin Senghor, c’est au tour du ministre des Sports d’évoquer cette idée.

En effet, Matar Bâ n’exclut pas le fait que son pays soit candidat pour abriter la CAN 2027, non-attribuée à l’heure actuelle. Celui-ci est également aux aguets au cas où la Côte d’Ivoire refuserait d’accueillir la CAN 2023 après s’être vue retirer la CAN 2021 par la Confédération africaine de football (CAF). « Même avant 2027, si on a une opportunité, on est partant, a-t-il ainsi expliqué au micro de notre correspondant Babacar Fall. On a toujours dit qu’en 2023, on serait prêt [pour être le théâtre du tournoi, Ndlr]. Avec la manière d’organiser les CAN, il y a eu des désistements [de pays-hôtes, Ndlr]. Donc, on ne sait jamais ce qu’il va se passer. Le Sénégal a toujours joué un rôle de sapeur-pompier, pour aider l’Afrique ».

 Le Sénégal disposera en 2023 des infrastructures héritées des Jeux olympiques de la Jeunesse 2022 ainsi que de stades rénovés dans plusieurs villes de province.

Imbroglio au sujet de la CAN 2025

Au sujet de la CAN 2025, Matar Bâ est par ailleurs revenu sur le récent refus du ministre des Sports guinéen de partager l’organisation de la phase finale avec les Sénégalais. « J’ai été surpris qu’une voix officielle rejette une collaboration pour organiser une Coupe d’Afrique, a-t-il réagi. Car ce sont deux présidents de fédération [Augustin Senghor et son homologue guinéen Antonio Souaré, Ndlr] […] qui ont émis cette idée de co-organisation. Cette idée n’a jamais été formelle, ni officielle » du côté du gouvernement sénégalais.

Pour rappel, la CAN 2019, qui aura lieu en Egypte, a été retirée au Cameroun. En guise de consolation, les Camerounais se sont vu confier l’édition 2021 promise aux Ivoiriens. Ces derniers sont priés, eux, d’accueillir la version 2023 initialement confiée à des Guinéens désormais hôtes de la CAN 2025.

Rfi

A propos de guineeline

Guineeline.com site d'information sur l'actualité guinéenne, politique, sportive, économique, société et divers. Guineeline l'information en un clic.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*