Mamou : Les CCLM à l’école des techniques de prévention et gestion des conflits dans les zones minières

Traduire la page - Translate this page

Mamou : Les CCLM à l’école des techniques de prévention et gestion des conflits dans les zones minières

C’est dans le cadre de la mise en œuvre du projet d’appui à la prévention et la lutte contre les conflits dans les zones minières de Guinée que près de 100 membres issus des comités de concertation dans les localités minières (CCLM) sont en conclave à Mamou. Objectif, mieux appréhender les techniques de prévention et de gestion des conflits pour une stabilité socioéconomique dans les zones minières du pays.

Cet atelier a débuté ce vendredi 23 décembre 2016, à l’école nationale des eaux et forêts (ENATEF) de Mamou. Le préfet ainsi que le gouverneur de la région administrative de Mamou étaient à ce rendez-vous.

cclm-mamou

Le gouverneur de Mamou, le point focal et le coordinateur par intérim du projet

Au total, 82 comités de concertation dans les localités minières (CCLM) ont été installés dans les localités minières du pays. Ces structures de proximité qui ont pour rôle de prévenir et gérer les conflits dans les zones minières comportent 2207 membres à travers les 4 régions naturelles du pays.

Selon Nénémoussa Maléya Camara, directeur des relations communautaires et du contenu local du ministère des mines et de la géologie et point focal du projet, tous les membres des CCLM ont reçu différentes formations de renforcement de capacités en techniques de prévention et gestion de conflits dans les zones minières. « Nous les avons aussi doté en équipements, notamment des ordinateurs et imprimantes pour pouvoir mener à bien leurs sensibilisations sur le terrain », précise-t-il.

Un observatoire national a été mis en place sous la coordination des ministères en charge des mines, de l’administration du territoire et de l’environnement. « Cet observatoire comprend aussi des membres des CCLM des localités où l’exploitation minière est en cours. Son objectif est d’orienter les travaux et faire le suivi de la prévention et la gestion des conflits dans les zones minières », note Nénémoussa Maléya Camara.

« La rencontre de Mamou évaluera non seulement les acquis du projet, mais aussi permettra d’identifier les défis, les besoins ainsi que les moyens à déployer pour consolider les acquis, afin de favoriser l’atteinte des objectifs visés », souligne Boubacar Bah, coordinateur du projet par intérim.

Cet atelier de Mamou s’articule autour du fonctionnement des CCLM et le partage d’expériences, notamment sur les obstacles liés à la gestion des conflits et les actions à mener pour prévenir les conflits dans les localités qui abritent les sociétés minières.

Pour rappel, le projet d’appui à la prévention et la lutte contre les conflits dans les zones minières qui a démarré en mars 2016 prendra fin le 31 décembre 2016.

Oury Bah, depuis Mamou pour guineeline.com

A propos de guineeline

Guineeline.com site d'information sur l'actualité guinéenne, politique, sportive, économique, société et divers. Guineeline l'information en un clic.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*